[Premier League] Arsenal-Leicester : les notes

Logo : UltimoDiez

UltimoDiez

Image de l'article : [Premier League] Arsenal-Leicester : les notes

Les Gunners K.O. Avec l’entrée du providentiel Jamie Vardy, Leicester s’est imposé sur la pelouse d’Arsenal sur la plus petite des marges (0-1). Deuxième défaite de suite après un revers à Manchester City pour les hommes de Mikel Arteta, qui stagnent à la 10e place de Premier League après six journées. Les notes des 22 acteurs :

Les notes d’Arsenal

Leno (5) : Une frayeur dès la 2e minute pour se réveiller et lancer son match.

Tierney (5) : Attention spoiler : les fans d’Arsenal ne regretteront pas Kolasinac. Dommage que le but vienne de son côté.

Gabriel (6) : Il a déjà remis de l’ordre dans la défense des Gunners, alors il se permet de tenter des petits retournés.

David Luiz (7) : Des ouvertures millimétrées pour mettre ses partenaires sur orbite. Ce soir c’était Pirlo avec les cheveux bouclés.

Bellerin (6) : Solide derrière et incisif devant. On aurait aimé voir sa volée rentrer à la 67e minute.

Partey (6) : Deux titularisations et déjà incontournable. On a rarement vu 50 millions aussi vite rentabilisés.

Xhaka (5) : Tour de contrôle et plaque tournante à la fois. Un vrai couteau suisse.

Ceballos (4) : Sans inspiration, sans énergie. Sans envie ?

Saka (5) : Quand il finira aussi bien qu’il accélère…

Aubameyang (4) : Rectification : le fantôme d’Aubameyang.

Lacazette (5) : Un début de match parfait puis la VAR s’en est mêlée, et Lacazette s’est frustré. Une belle activité tout de même.

Les notes de Leicester

Schmeichel (6) : Le fils de Peter a été infranchissable ce soir.

Fofana (7) : Ne lui parlez pas d’âge, la peur il ne connait pas.

Evans (6) : Un match solide pour la tour de contrôle de la forteresse bleue.

Fuchs (4) : Auteur d’un tacle maladroit qui aurait pu hypothéquer les plans de son équipe.

Castagne (5) : Tendre défensivement lors du premier acte, meilleur sur la fin.

Mendy (6) : Infatigable dans l’entrejeu.

Tielemans (8) : Roublard, auteur d’obstructions et d’un pressing tout-terrain.

Justin (6) : Discipliné comme un policier de garde pour le couvre-feu.

Praet (6) : Il va vite et se débarrasse parfois un peu trop vite du ballon. Remplacé par Vardy (7) buteur coté à 6 !

Barnes (4) : Aussi à l’aise à la pointe de l’attaque qu’un végétarien chez le boucher. Remplacé par Under (6), passeur décisif.

Maddison (6) : Il a été le seul véritable danger offensif chez les Foxes pendant près d’une heure.

Crédit photo : Pa Images / Icon Sport