Pogba privé du brassard, Solskjaer s'en explique | OneFootball

Pogba privé du brassard, Solskjaer s'en explique

Logo : Stats Perform

Stats Perform

Les Red Devils étaient de sortie en milieu de semaine contre Rochdale pour le compte du troisième tour de la Coupe Carabao. Comme on pouvait s'y attendre, Solskjaer en a profité pour faire une large rotation face à un adversaire largement à la portée des siens sur le papier. Finalement, le match s'est révélé être plus compliqué que prévu vu qu'United a eu besoin de la séance de tirs aux but pour gagner et étirer son parcours dans cette épreuve.

Neville : "Manchester a besoin de six recrues"

Parmi les points positifs de la soirée c'est qu'un certain nombre de jeunes ont pu accumuler d'importantes minutes, dont Tuanzebe. Ce dernier (21 ans) a même eu droit au brassard de capitaine à sa grande surprise. Son coach l'a choisi pour ce rôle, plutôt que Paul Pogba, qui était également présent dans le onze de départ. Interrogé en fin de partie sur cette décision, le technicien norvégien s'est défendu en déclarant qu'il voulait seulement brouiller les cartes.

Il a déclaré à talkSPORT: «Axel est un capitaine en devenir, il est un leader - pourquoi ne pas faire confiance aux jeunes ? Nous savons que nous pouvons le donner à Sergio [Romero] et nous pouvons le donner à Paul, ce n’est pas un problème et ils ont déjà été capitaines auparavant. Mais c'était Axel aujourd'hui et comment l'a-t-il géré ? Il était absolument bien, il a apprécié. C’est juste une façon de lui dire que nous lui faisons confiance."

Tuanzebe a montré de belles qualités de leadership, mais il n'était pas le seul jeune à s'épanouir durant cette partie. Mason Greenwood, âgé à peine de 17 ans, s'est offert un nouveau but: celui de l'égalisation à la 90 minute, tandis que Daniel James, âgé de 21 ans, a converti le penalty obtenu.

Solskjaer estime donc qu'il y a plein d'enseignements positifs à tirer, même si le succès et la qualification ont été longs à se dessiner. "Certains joueurs ont beaucoup appris et d'autres nous ont prouvé que nous pouvons leur donner plus de responsabilités, s'est-il réjoui. Mason a de nouveau montré ses capacités dans la finition et aussi pourquoi nous l'estimons tant. Il joue des deux pieds et ça doit être un cauchemar pour les défenseurs qui le défient en un contre un dans la surface".