Philippe Piat (UNFP) : "Les clubs veulent faire du trading en prenant un maximum de joueurs" | OneFootball

Philippe Piat (UNFP) : "Les clubs veulent faire du trading en prenant un maximum de joueurs"

Logo : WebGirondins

WebGirondins

Philippe Piat s'est exprimé sur RMC Sport à propos du loft dans les clubs de foot. Les Girondins et le PSG sont concernés.

"Il faut incriminer le système"

Philippe Piat, coprésident de l'UNFP syndicat des joueurs sur RMC Sport: "Un joueur qui est dans un club, qui fait exprès de ne pas avoir envie de jouer, ça n'existe quasiment pas. Quand on accuse un joueur d'avoir un mauvais esprit c'est qu'à l'intérieur du club on ne le fait pas jouer. Il est dans un loft. Il a peut-être des problèmes personnels qui font qu'il n'est pas à 100%. J'ai été un joueur, et un joueur il a envie de jouer.

Tous les joueurs ne sont pas fortunés. Il faut incriminer le système. Un club français avait 73 joueurs sous contrat récemment. Pourquoi un club à 73 joueurs sous contrat ? Tout le monde recommande d'avoir 25 joueurs, si on à 40 à 50 joueurs ..."

"On met sur le dos des joueurs la responsabilité de plein de choses"

Il poursuit : "Un club offre un salaire à un joueur pour avoir un joueur, sur une durée déterminée. Au cours de ce contrat , un nouvel entraineur arrive et dit à des joueurs qu'il ne les veut pas. Le problème, c'est que les clubs veulent faire du trading en prenant un maximum de joueurs.

Ils se disent s’il y en a un qui n'est pas bon, je trouverais bien un "connard" qui va m'acheter mon joueur. À l'inverse, quand un joueur est bon et qu'il arrive à la fin de son contrat qu'est-ce qui se passe ? On veut le faire prolonger pour qu'il ne parte pas gratuitement.

On dit :"Si le joueur ne part pas, le club va faire faillite" on lui met sur le dos la responsabilité de plein de choses. On le menace et on lui dit que s'il ne baisse pas son salaire on va lui mettre des contraintes. À partir du 1er septembre les joueurs doivent être réintégrés."

Écoutez sa prise de parole ci-dessous :

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher