Patrice Lair : « On n’aura jamais ce qu’on a connu il y a deux ans au niveau de l’aspect financier avec les Américains qui voulaient investir » | OneFootball

Icon: Girondins4Ever

Girondins4Ever

·25 septembre 2022

Patrice Lair : « On n’aura jamais ce qu’on a connu il y a deux ans au niveau de l’aspect financier avec les Américains qui voulaient investir »

Image de l'article :Patrice Lair : « On n’aura jamais ce qu’on a connu il y a deux ans au niveau de l’aspect financier avec les Américains qui voulaient investir »
Image de l'article :Patrice Lair : « On n’aura jamais ce qu’on a connu il y a deux ans au niveau de l’aspect financier avec les Américains qui voulaient investir »

Photo Régis HAZENFUS – Photographe

Pour la FFF, Patrice Lair, a donné ce qui sera l’objectif des féminines des Girondins de Bordeaux cette saison. Il y a évidemment le maintien en D1 Arkema, mais également la formation des jeunes joueuses bordelaises.

« L’objectif est de reconstruire ce groupe et pouvoir avoir dans un avenir proche un club un peu plus structuré. Au niveau de la formation, on aimerait créer un centre mais on n’aura jamais ce qu’on a connu il y a deux ans au niveau de l’aspect financier avec les Américains qui voulaient investir. On n’aura plus cette aide financière. À nous de nous débrouiller avec l’arrivée de jeunes. Le bassin aquitain est bien fourni, en étant intelligent dans le recrutement, le travail et la formation, on peut faire quelque chose. Je suis en lien avec Jérôme Dauba du Pôle Espoirs et nous travaillons bien ensemble. Il y a pas mal de jeunes qui ont 16 ou 17 ans et qui ont joué d’entrée le week-end dernier. C’est bien sur un match mais tenir sur la durée toute la saison, ce n’est pas pareil. On va s’accrocher et essayer de progresser mais il faut mettre en place un projet au niveau de la formation et des personnes compétentes pour bien travailler. Avec les jeunes et deux ou trois joueuses d’expérience pour les encadrer, ça peut fonctionner. Il faut mettre en place une politique féminine d’un certain niveau pour avoir à un moment cette ambition de retrouver cette 3ème place qualificative pour la Ligue des champions. Cette saison, on n’a pas les moyens, on est en dessous de ce que peuvent faire Fleury, Montpellier et le Paris FC qui vont jouer cette 3ème place. »

Image de l'article :Patrice Lair : « On n’aura jamais ce qu’on a connu il y a deux ans au niveau de l’aspect financier avec les Américains qui voulaient investir »

À propos de Publisher