Pas de baroud d’honneur pour le Canada de David | OneFootball

Icon: Le 11 HDF

Le 11 HDF

·1 décembre 2022

Pas de baroud d’honneur pour le Canada de David

Image de l'article :Pas de baroud d’honneur pour le Canada de David

Alors que le Canada était déjà éliminé de la Coupe du Monde, il lui restait une ultime rencontre de poule cet après-midi. Ainsi, les coéquipiers de Jonathan David affrontaient le Maroc qui, lui, était en quête d’une qualification. L’honneur ne sera pas sauf pour les Canadiens, qui ont encore perdu.

Pas de point pour le Canada

Rapidement, les Marocains prennent l’ascendant sur leur adversaire, qui ne tarde pas à commettre une bourde. Le portier Borjan fait une sortie peu maîtrisée, qui permet à Hakim Ziyech d’ouvrir le score (0-1, 4′). La domination des Lions de l’Atlas se poursuit et s’atténue, puis sera récompensée. Hakimi ouvre le champ via une belle passe et trouve En-Nesyri. De fait, les défenseurs canadiens sont pris de vitesse et l’attaquant de Séville décoche une frappe au sol du droit qui trompe Borjan (0-2, 23′).

Tout se sera joué en première période avec la réduction de l’écart du Canada, qui profite d’un contre-son-camp de Nayef Aguerd (1-2, 41′). Les Canadiens auront bien cru égaliser avec Atiba Hutchinson, d’une tête rageuse. Mais le ballon retombe sur la ligne de but et ne rentre pas (71′). Conséquence : le Maroc termine leader du groupe F avec sept points, quand le Canada n’en a obtenu aucun.

Quel bilan pour Jonathan David ?

Sur la lancée de sa belle forme en championnat, « Jona » est arrivé au Qatar avec ambition. Néanmoins, il n’a jamais été décisif avec son pays, dans la continuité d’un collectif en difficulté. Contre la Belgique (0-1), ses partenaires ne l’ont jamais trouvé et le peu de tirs qu’il a obtenu (3) n’ont pas été cadré. Ça n’a pas été mieux face à la Croatie, où il a basculé à gauche de l’attaque. Seulement un seul tir cadré à son actif et à peine un ballon touché toutes les deux minutes : Jonathan David a souffert.

Le bilan de son Mondial est terne, à l’image de tout un pays qui a été en difficulté. Son efficacité offensive a été mise à mal et, auquel cas, peu sollicitée. Il faudra que le Canadien retrouve du rythme avant de renouer avec la Ligue 1 fin décembre avec le LOSC.

Pavel CLAUZARD

À propos de Publisher