OM – Pau Lopez après Brest (0-1) : « On a touché le fond, je pense qu’on ne peut pas aller plus bas » | OneFootball

OM – Pau Lopez après Brest (0-1) : « On a touché le fond, je pense qu’on ne peut pas aller plus bas » | OneFootball

Icon: MaLigue2

MaLigue2

·19 février 2024

OM – Pau Lopez après Brest (0-1) : « On a touché le fond, je pense qu’on ne peut pas aller plus bas »

Image de l'article :OM – Pau Lopez après Brest (0-1) : « On a touché le fond, je pense qu’on ne peut pas aller plus bas »

Il n’y aura pas eu de sursaut d’orgueil pour l’OM du côté de Brest ce dimanche. Alors qu’ils avaient l’occasion de profiter d’une supériorité numérique de plus d’une demi-heure et de revenir à trois points de la sixième place, les Phocéens ont coulé chez les Pirates (0-1) en concédant un but signé Pierre Lees-Melou en toute fin de partie. Les Marseillais subissent ainsi une nouvelle déception et restent englués dans le ventre mou de la Ligue 1, au neuvième rang. Symptomatique du mal-être ambiant, le gardien olympien Pau Lopez, qui n’était pas sur la feuille de match, est venu s’exprimer au micro de nos confrères du Phocéen après la rencontre.


Vidéos OneFootball


« On est dans la merde, maintenant il faut assumer ce que l’on a fait […] Il faut être honnête, on ne mérite pas de porter le maillot de l’OM. Depuis que je suis arrivé, c’est la première fois que je pense ça. Il y a d’anciens joueurs, comme Steve Mandanda ou Dimitri Payet, qui m’ont montré ce que ça représentait. Maintenant il faut assumer […] Je suis fatigué de venir ici et donner des excuses. C’est terminé, il faut assumer. J’ai dit la même chose dans le vestiaire. On est tous dans le même bateau, je ne veux pas entendre quelqu’un se plaindre ou chercher des excuses […] On ne peut pas continuer comme ça, les gens ne le méritent pas, la ville et le président non plus. On ne peut rien dire, il faut être honnête. Si à la fin de saison, le président décide qu’on ne peut plus jouer à l’OM, qu’est-ce que l’on peut dire ? Rien. S’il veut qu’on parte, on doit partir, tous. On ne peut pas jouer ici avec cette mentalité. On a encore pris un but à 11 contre 10 aujourd’hui […] On a touché le fond, je pense qu’on ne peut pas aller plus bas. »

Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport

À propos de Publisher