OM : Longoria veut s'inspirer de Tebas pour contrer le PSG

Logo : But Football Club

But Football Club

Le président de l'OM, Pablo Longoria, milite pour une Ligue forte, qui exercerait un contrôle féroce sur les finances du club du championnat, comme en Espagne. Où c'est Javier Tebas, pourfendeur du dopage financier façon Qatar avec le PSG, qui s'occupe de tout.

Auditionné par l'Assemblée Nationale ce mercredi suite au fiasco Mediapro, Pablo Longoria a lancé une idée pas si innocente : "Il faut réformer les structures juridiques, renforcer la gouvernance de la Ligue, avoir une LFP très forte, c'est le véhicule pour faire des réformes. Et avoir des règlements de contrôle économique beaucoup plus forts, comme ce qui a été fait en Espagne. Je suis favorable à un contrôle économique au sein des Ligues nationales. Le contrôle de la Liga est plus important que le fair-play financier a priori et pas a posteriori. Je suis davantage en faveur de la prévention que de la répression".

Car oui, contrairement à une croyance très répandue en France, les clubs espagnols ne bénéficient pas d'une DNCG laxiste et d'avantages de l'Etat. Au contraire, ils sont très surveillés, preuve en est avec ce qui s'est passé à Barcelone, qui n'a pu prolonger Lionel Messi. En faisant cette proposition, Pablo Longoria pense forcément à réduire le dopage financier du PSG. Car si, en France, la Ligue s'est couchée devant le Qatar, et donc le PSG, pour bénéficier de gros droits TV de la part de beIN, en Espagne, ça ne se serait pas passé ainsi. Enfin une bonne proposition pour en finir avec la Ligue des talents réunis dans un seul club ?

Retrouvez l'actualité du monde du football en France et dans le monde sur notre site avec nos reporters au coeur des clubs.

À propos de Publisher