OM : l'avenir de Milik, Mandanda, les ambitions, ... Longoria se confie longuement | OneFootball

OM : l'avenir de Milik, Mandanda, les ambitions, ... Longoria se confie longuement

Logo : Foot National

Foot National

Pablo Longoria était l'invité exceptionnel de l'émission "Rothen s'enflamme" sur RMC et il s'est longuement confié sur différents sujets.

L'Olympique de Marseille a terminé la saison 2021-2022 de Ligue 1 à la deuxième place mais Pablo Longoria semble déjà tourné vers l'avenir. Alors que le club marseillais disputera la Ligue des Champions, le président espagnol de l'OM est déjà tourné sur les chantiers à venir, notamment au niveau des transferts. Après le départ de Boubacar Kamara vers Aston Villa lundi, départ qu'a commenté Longoria avec un petit tacle pour le clan du néo-international français, d'autres dossiers vont être à traiter pour le président, avec notamment les cas Arkadiusz Milik ou Steve Mandanda. Et tandis que le mercato pourrait être bouillant, Longoria a aussi parlé des ambitions de l'OM la saison prochaine lors de l'émission "Rothen s'enflamme" sur RMC où il était invité spécial ce mercredi.

Le mercato

"C'est évident, surtout que pour nous, c’est très important d’avoir de la compétitivité en Ligue des champions. C’est l’un de nos objectifs. On connaît la difficulté historique des clubs français qualifiés en Ligue des champions à avoir de la régularité et à enchaîner les compétitions, entre le championnat, la Ligue des champions… Le niveau d’exigence de la Ligue des champions, pas seulement physique mais surtout mental, est très important. Il faut être bien préparé mentalement pour être compétitif en Ligue des champions et régulier en championnat. Il sera donc important d’avoir des joueurs à la hauteur des exigences du club. Les commentaires de Jorge Sampaoli ne me gênent pas. Ils reflètent le niveau d’exigence que l’on a nous aussi en interne."

Sur le dossier Saliba

"On a eu beaucoup de conversations où il était question d’analyser la saison de William Saliba, notamment lors des dernières journées. Il sort d’une saison extraordinaire, avec un nombre de matchs disputés parmi les plus élevés d’Europe. Il a en plus rejoint l’équipe de France, ce qui est incroyable à son âge. On a beaucoup discuté en interne de ce qu’on peut faire, pour savoir quelles sont les possibilités. On respecte son club, on doit remercier Arsenal. C’est un club ami qui nous a beaucoup aidé lors du dernier mercato. On entretient de très bonnes relations. Il faut se parler, voir s'il y a la possibilité de trouver un accord entre les clubs, il y a la volonté du joueur, la volonté du club... Mais il faut surtout respecter Arsenal."

L'avenir de Milik

"C’est un joueur sous contrat avec nous. On a eu des conversations avec lui tout au long de la saison. On veut donner de la continuité à ce projet la saison prochaine, avec ces joueurs qui nous ont porté à la deuxième place du championnat. Il est important de donner de la continuité à ce groupe. Comme je le dis toujours, entre des personnes intelligentes, l’équilibre est toujours possible."

Le verdict du TAS sur Pape Gueye qui pourrait influer sur le mercato

"On doit améliorer l’effectif, on doit être exigeant. Un certain nombre de joueurs sont partis, on doit les remplacer. Pour permettre à l’équipe de tourner, d’impliquer tous les joueurs dans une rotation. Mais notre objectif est surtout de construire un projet sur le long terme, avec des profils adaptés à Jorge Sampaoli. Cela fait plusieurs semaines désormais que l’on a commencé à travailler sur différentes pistes. Nous sommes à la recherche de joueurs offensifs, de milieux de terrain avec le départ de Kamara. Pour certains postes, c’est évident. Mais on cherche toujours à voir comment on peut améliorer cet effectif."

Au sujet de Mandanda

"Il a un contrat avec le club. C’est un joueur très important. Il a joué un rôle très important en fin de saison pour le bien du groupe, la performance. Le niveau de performance de Pau (Lopez) tout au long de la saison est extraordinaire. Pendant un moment, il a été le gardien en Europe avec le plus de clean-sheet. Comme dirigeant, je suis fier d’avoir cette concurrence entre les gardiens, d’avoir des gardiens d’un niveau aussi extraordinaire. Mais c’est une question à laquelle il faut qu’on réfléchisse: quel est le rôle du gardien ?"

Une surprise possible lors du mercato

"De plus en plus, en France, on aime le mercato, c’est très italien! Je ne vais pas donner de noms. On travaille tous les jours à l’intérieur du club avec les scouts, David Friio (directeur technique), et on a déjà des conversations quotidiennes avec Jorge Sampaoli. Ce qu’on peut promettre, c’est beaucoup de travail avec des profils très adaptés à Jorge Sampaoli. On va essayer d’améliorer encore le niveau de cet effectif."

Retrouvez l'actualité du monde du football en France et dans le monde sur notre site avec nos reporters au coeur des clubs.

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher