Olivier Frapolli : « Saint-Etienne, Metz, Bordeaux, ce sont des clubs historiques qui ont pour au moins deux d’entre eux, l’obligation de remonter » | OneFootball

Icon: Girondins4Ever

Girondins4Ever

·30 septembre 2022

Olivier Frapolli : « Saint-Etienne, Metz, Bordeaux, ce sont des clubs historiques qui ont pour au moins deux d’entre eux, l’obligation de remonter »

Image de l'article :Olivier Frapolli : « Saint-Etienne, Metz, Bordeaux, ce sont des clubs historiques qui ont pour au moins deux d’entre eux, l’obligation de remonter »
Image de l'article :Olivier Frapolli : « Saint-Etienne, Metz, Bordeaux, ce sont des clubs historiques qui ont pour au moins deux d’entre eux, l’obligation de remonter »

Sur RMCOlivier Frapolli, le coach du Stade Lavallois, s’est exprimé sur l’arbitrage en ce début de saison en Ligue 2. Pour lui, il y a plusieurs éléments qui expliquent cette sévérité et ces nombreux cartons sortis, mais également les clubs qui sont descendus de Ligue 1…

« On a pris deux cartons rouges. Un à Sochaux qui était mérité. Le premier à Bastia est un peu sévère, d’ailleurs l’arbitre met un jaune au départ. Il n’y avait aucune intention de blesser mais comme le joueur a l’arcade ouverte, l’arbitre a considéré qu’il y avait un fait grave… Après, je pense qu’il y a eu des directives d’être un peu plus sévère, mais plus sur les protestations. Ça je sais que ça a été évoqué, de ne pas venir contester systémiquement une décision. C’est assez logique. Evidemment, on n’est pas des robots, mais on doit aussi lutter contre ces faits-là. Pour le reste, il y a peut-être aussi le fait que… C’est une saison où historiquement il n’y a que deux montées et quatre descentes. Saint-Etienne, Metz, Bordeaux, ce sont des clubs historiques qui ont pour au moins deux d’entre eux, l’obligation de remonter. C’est une obligation certainement financière. Donc cela pèse aussi dans l’intensité et la pression pour un début de saison, dans les matches. On sent vraiment que ce poids est lancé dès la première journée ».

Image de l'article :Olivier Frapolli : « Saint-Etienne, Metz, Bordeaux, ce sont des clubs historiques qui ont pour au moins deux d’entre eux, l’obligation de remonter »

À propos de Publisher