Olivier Frapolli : « On sait qu’on est, jusqu’à la coupure du mois de novembre, à flux tendu parce qu’on a des blessés de longue date » | OneFootball

Icon: Girondins4Ever

Girondins4Ever

·28 septembre 2022

Olivier Frapolli : « On sait qu’on est, jusqu’à la coupure du mois de novembre, à flux tendu parce qu’on a des blessés de longue date »

Image de l'article :Olivier Frapolli : « On sait qu’on est, jusqu’à la coupure du mois de novembre, à flux tendu parce qu’on a des blessés de longue date »
Image de l'article :Olivier Frapolli : « On sait qu’on est, jusqu’à la coupure du mois de novembre, à flux tendu parce qu’on a des blessés de longue date »

Sur RMCOlivier Frapolli, le coach du Stade Lavallois, prochain adversaire des Girondins de Bordeaux, s’est exprimé sur le début de saison de son équipe.

« Cette victoire avant la trêve a fait du bien, évidemment. Après, on a bien démarré le championnat, mais si on regarde nos victoires, sur les trois matches, Bastia, Annecy et Quevilly, ce ne sont pas des équipes qui étaient dans le Top10 de Ligue 2 la saison dernière. On a joué à domicile Guingamp qu’on avait bousculé, et on s’est incliné sur le but de la saison. Ensuite on a reçu Metz, on est revenus à 3-3. Ensuite Le Havre, puis on est partis à Sochaux… Cette série de quatre défaites en dix jours, évidemment, a semé un peu de questionnements, de doutes, qu’il fallait très vite lever. On a conscience aussi que dans ce championnat, il y a quand même deux championnats qui se dessinent. On sait qu’on a des matches de notre championnat qu’il faut savoir bien négocier. Voilà pourquoi je trouve que dans la gestion du dernier match, on a été performants parce que c’était loin d’être simple. On a su trouver les leviers pour aller gagner là-bas et d’être aujourd’hui dans l’objectif du club, à savoir le maintien ».

Le coach s’est exprimé sur cette trêve qui vient d’avoir lieu, et cette série de six matches avant une nouvelle trêve pour cause de Coupe du Monde.

« La première semaine, on a régénéré le groupe, et on a laissé aussi quelques jours de repos après la victoire face à Quevilly. On sait qu’on est, jusqu’à la coupure du mois de novembre, à flux tendu parce qu’on a des blessés de longue date, donc que cette coupure arrive à cette période, cela tombe bien… On espère récupérer quelques joueurs importants dans notre effectif pour le mois de décembre. Après, ce sera historiquement une phase retour très longue qui va démarrer en décembre et se terminer en juin. En championnat de National, on a l’habitude de jouer sur des longues périodes puisqu’on n’a pas de trêve internationale… Après, on a conscience aussi que ce sera très difficile sur cette année 2023 et qu’il faudra tenir le rythme jusqu’au bout de la saison ».

Image de l'article :Olivier Frapolli : « On sait qu’on est, jusqu’à la coupure du mois de novembre, à flux tendu parce qu’on a des blessés de longue date »

À propos de Publisher