OL – Strasbourg : Match XXL de Benrahma, Perri héros du soir… Les tops et flops après ce quart de finale de Coupe | OneFootball

OL – Strasbourg : Match XXL de Benrahma, Perri héros du soir… Les tops et flops après ce quart de finale de Coupe | OneFootball

Icon: FerveurLyonnaise

FerveurLyonnaise

·28 février 2024

OL – Strasbourg : Match XXL de Benrahma, Perri héros du soir… Les tops et flops après ce quart de finale de Coupe

Image de l'article :OL – Strasbourg : Match XXL de Benrahma, Perri héros du soir… Les tops et flops après ce quart de finale de Coupe

L’Olympique Lyonnais a arraché sa qualification pour les demi-finales de la Coupe de France ce mardi soir à domicile contre le RC Strasbourg. Les Gones ont même dû passer par la séance de tirs au but après un match nul 0-0 et la bande à Pierre Sage (merci coach) a une fois de plus offert de belles émotions à son public. Voici nos tops et flops après cette rencontre.

Si cette catégorie reste totalement subjective et que chacun se fera son propre avis, la rédaction de Ferveur Lyonnaise vous donne son sentiment sur ce résultat positif et qui permet à notre équipe d’enchaîner avec un 6e match de suite sans défaite. Même si le stade à trembler pendant plus d’une heure et demie, il a ensuite totalement exulter grâce à cette qualification au bout du suspense. Pas un match parfait mais une mentalité encore une fois exemplaire de nos joueurs qui ont tout donner pour rejoindre le dernier carré de la Coupe de France. Pas de joueur en flop et pas de quoi bouder notre plaisir. Mais quel bonheur !!


Vidéos OneFootball


Les tops

Lucas Perri 🇧🇷 : Comme face au LOSC au tour précédent, il n’a pas été beaucoup sollicité mais il a fait le job. Et que dire de sa séance de tirs au but où il lance parfaitement l’équipe en sortant la tentative de Thomas Delaine. Une adaptation éclair pour le Brésilien qui nous offre la qualification et un moment de joie incroyable. OBRIGADO LUCAS PERRI !!

Duje Caleta-Car 🇭🇷 : Encore une fois très solide dans ce match. Si Strasbourg n’a cadré qu’une seule fois, c’est en grande partie grâce à la défense et notre international croate qui a été le taulier de la défense ce mardi soir. Quelques pertes de balles et des déchets mais pour le reste, il a muselé Kevin Gameiro et l’entrant Emegha.

Nicolás Tagliafico 🇦🇷 : Un guerrier ! Et ici nous aimons les guerriers ! Très bon match de la part de Tagliafico qui a été au four et au moulin à l’image de son action en début de match avec ses deux tacles coups sur coups. Notre champion du monde argentin a montré un très beau visage et sa qualité de centre est toujours aussi intéressante avec une mentalité exemplaire. Bravo Nico.

Saïd Benrahma 🇩🇿 : C’est sans conteste l’homme du match ! Il nous sort une performance XXL et il a tout fait à la défense adverse. Il manque de réussite à l’image de son corner direct qui s’écrase sur le poteau de Bellaarouch et qui aurait mérité un meilleur sort. Benrahma a été très bon dans ses crochets, prises de balles. Il aura seulement manqué la finition contre une équipe alsacienne héroïque notamment en défense. Seul petit hic, les coups de pieds arrêtés que Benrahma n’a pas forcément très bien tirés…

Le sang froid lyonnais 🔴 🔵 : C’est un vrai top ! Depuis le début, le RC Strasbourg a cherché à atteindre la séance de tirs au but et ces derniers sont parvenus à atteindre cet objectif. Mais nos Lyonnais et jeunes joueurs ont parfaitement répondu présent à l’image de Maxence Caqueret qui a ouvert la voie en transformant son penalty pour lancer idéalement l’équipe. Pas simple de jouer une séance de tab devant plus de 55 000 personnes et Perri, Caqueret, Orban, Maitalnd-Niles et Cherki l’ont fait. Alors BRAVO les Gones.

Le Groupama Stadium 🏟️ : BRAVO aux fans qui ont poussé l’équipe de la première à la dernière minute avec une ambiance formidable. Cette qualification, ce n’est pas seulement celle de l’OL mais aussi et avant tout celle des 55 602 spectateurs présents au Groupama Stadium.

Le flop

Les coups de pieds arrêtés : Nous sommes assez exigent avec cette équipe mais elle a beaucoup de capacités et en terme de coups de pieds arrêtés, il faut faire mieux. L’équipe s’est procurée de nombreux corners et coups francs mais très rarement dangereux. Dommage de ne pas avoir mieux négocier ces situations même si la qualification est là et c’est l’essentiel ! Bravo et merci les Gones…

À propos de Publisher