OL, Strasbourg, Lens… Revivez "Tant qu’il y aura des Gones" | OneFootball

OL, Strasbourg, Lens… Revivez "Tant qu’il y aura des Gones" | OneFootball

Icon: Olympique-et-Lyonnais

Olympique-et-Lyonnais

·26 février 2024

OL, Strasbourg, Lens… Revivez "Tant qu’il y aura des Gones"

Image de l'article :OL, Strasbourg, Lens… Revivez "Tant qu’il y aura des Gones"

Ce lundi, Jhon Rachid et SeriousCharly étaient les invités de "Tant qu’il y aura des Gones". Au menu, la victoire à Metz, le quart de Coupe de France contre Strasbourg et la méthode Sage.

Avec la conférence de presse de Pierre Sage et Ernest Nuamah ce lundi, il y aura de quoi parler sur le plateau de "Tant qu’il y aura des Gones" à partir de 19h. Pour ce nouveau numéro, l’équipe de TKYDG reçoit deux supporters déclarés de l’OL avec le comédien Jhon Rachid et le streamer SeriousCharly. Ensemble, ils vont discuter et débattre de l’actualité lyonnaise avec un retour sur la victoire à Metz vendredi (1-2). Ce quatrième succès consécutif en Ligue 1 peut-il faire naitre des espoirs européens ? Pierre Sage y a apporté un bémol en conférence de presse mais avec la Coupe de France, l’avenir n’est plus aussi bouché qu’auparavant ? Razik Brikh et Nicolas Puydebois en débattront avec leurs invités avant de se projeter sur la semaine qui attend l’OL.

Guichets fermés pour Strasbourg

Mardi soir, Strasbourg vient affronter la formation lyonnaise pour une place en demie de Coupe de France avant que ce ne soit au tour de Lens de fouler la pelouse du Parc OL dimanche. Deux matchs qui devraient se jouer dans une ambiance électrique avec notamment un guichets fermés pour le match de Coupe. Pierre Sage a d’ailleurs souligné cet engouement populaire et un dernier thème sera consacré à l’entraîneur lyonnais. Entre un schéma tactique qui semble désormais installé et son management, il semble avoir tout bon pour le moment.


Vidéos OneFootball


Pour rappel, vous pouvez suivre TKYDG en direct sur nos plateformes : YoutubeFacebookTwitchTwitterLyon Capitale TVDailymotion à partir de 19 heures.

À propos de Publisher