OL : Rémi Garde voudrait revoir les Gones au pouvoir à Lyon | OneFootball

Icon: OnzeMondial

OnzeMondial

·25 septembre 2022

OL : Rémi Garde voudrait revoir les Gones au pouvoir à Lyon

Image de l'article :OL : Rémi Garde voudrait revoir les Gones au pouvoir à Lyon

Rémi Garde, l'ancien entraîneur de l'OL, s'est penché sur la situation actuelle des Gones.

Il est le dernier entraîneur à avoir soulevé un trophée dans le Rhône, c'était il y a 10 ans. À 57 ans, Rémi Garde est actuellement à la recherche d'un banc. À la tête du club entre 2011 et 2014, l'ancien joueur garde toujours un oeil avisé sur la situation de son équipe de coeur. Dans les colonnes du Progrès, il revient sur le temps où il dirigeait le club, avec une forte identité lyonnaise dans son staff technique : "J'avais avec moi Bruno (Genesio) qui était en CFA et que j'ai fait monter avec moi. Gérald (Baticle) avait rejoint l'OL dans l'année pour les U19, et je lui ai dit de monter directement avec moi. Et j'ai eu Robert (Duverne), Jo (Bats) et Bernard (Lacombe) que des personnes avec qui je pouvais aller au feu".

"Il y a eu une époque où il n’y avait plus qu’Antho Lopes"

Une identité qu'il aimerait revoir à l'OL, alors que les Lukeba, Caqueret et Gusto commencent tout doucement à prendre de l'épaisseur : "En termes de jeu et de formation, il faut garder l’identité de l’OL, s’appuyer sur des jeunes. Mais j’ai été un peu travaillé par le fait que l’OL faisait moins appel aux jeunes, on achetait, on achetait. Il y a eu une époque où il n’y avait plus qu’Antho Lopes. Et peu à peu, sont arrivés, Caqueret, Lukeba, Gusto. On est revenu à des joueurs qui ont beaucoup de responsabilités maintenant. Il ne faut pas leur donner trop de charges et il ne faut qu’ils soient trop gourmands tout de suite, soit leur entourage, soit eux. Et là il y a Corentin, Alex, il faut être patient. Le club est solide économiquement, c’est une autre époque. Il faut garder les fondamentaux. Il n’y pas de raisons que les trophées de reviennent pas (...). À l’OL, tout le monde a beaucoup travaillé, le staff derrière le staff au service des joueurs comme disait Gérard Houllier, les hommes se reconnaîtront. Pour qu’un club marche, il faut que tout le monde donne de sa personne et soit récompensé."

Retrouvez l'actualité du monde du football en France et dans le monde sur notre site avec nos reporters au coeur des clubs.

À propos de Publisher