OL : Rayan Cherki envoie un message à Peter Bosz ! | OneFootball

Icon: BeFootball

BeFootball

·27 septembre 2022

OL : Rayan Cherki envoie un message à Peter Bosz !

Image de l'article :OL : Rayan Cherki envoie un message à Peter Bosz !

Rayan Cherki, auteur de deux passes décisives avec les Espoirs contre les U21 Belges (2-2), ce lundi soir, s’est aussi distingué en zone mixte devant la presse. En effet, le jeune lyonnais s’est plaint de son temps de jeu avec les Gones.

En ce début de saison, Rayan Cherki n’a pas encore été titulaire et Peter Bosz compte sur lui en tant que remplaçant. Entré en jeu à 7 reprises, le joueur de 19 ans a, tout de même, délivré 3 passes décisives (contre Reims, Auxerre et Monaco). Alors, Cherki a évoqué son temps de jeu, après deux assists lors du match nul entre l’Equipe de France Espoirs et les U21 Belges (2-2). Des propos relayés par RMC Sport :

« Non, je ne pense pas être un joker. Je peux être satisfait mais il faudrait que je puisse réaliser ça sur quatre-vingt-dix minutes. J’espère qu’en club je pourrai le faire. J’essaie de faire le maximum pour montrer que je mérite une place de titulaire. Mon heure viendra à un moment, je le sais, je suis patient, même si l’impatience commence à se faire ressentir. (…) Tout le monde sait que mon poste préféré est numéro 10. Mais depuis que je suis professionnel, j’ai joué partout ! À gauche, à droite, en numéro 9… Sans jamais me fixer durablement. En meneur, j’ai mes repères depuis que je suis petit, je sais comment me positionner, comment attaquer et comment défendre »

Après de longues semaines de négociations, Rayan Cherki a, cet été, prolongé son contrat, qui courait jusqu’en juin 2023, avec l’Olympique Lyonnais. Désormais lié pour les deux prochaines saisons (plus une année en option), le prometteur ailier droit français aspire à plus de temps en jeu pour cet exercice 2022-2023, après un épisode 2021-2022 impacté par une blessure au métatarse (17 matchs indisponibles).

Reste à savoir si Peter Bosz retiendra ce message… Ce qui est sûr, c’est que la concurrence en attaque fait rage au sein de l’OL : Tete, Toko Ekambi, Lacazette, Dembélé, Faivre et Barcola.

Suivez l’actualité de la Ligue 1 sur notre compte Twitter !

À propos de Publisher