OL - Mercato : des départs libres en perspective | OneFootball

OL - Mercato : des départs libres en perspective

Logo : Olympique-et-Lyonnais

Olympique-et-Lyonnais

Certains joueurs de l'OL arrivent prochainement au bout de leur contrat. Des départs libres sont donc à prévoir. Une situation que le club rhodanien a déjà connue par le passé.

Malgré une dernière rencontre festive à domicile contre Nantes (3-2), la saison 2021-2022 fut ratée pour l'Olympique lyonnais. Privé de coupe d'Europe, le club rhodanien prévoit un certain nombre de changements au sein de son effectif pour les saisons à venir. C'est là le chantier principal évoqué par Jean-Michel Aulas en conférence de presse, qui avait déclaré vouloir "repartir sur des bases très ambitieuses, qui nécessitent des départs et des arrivées."


Denayer bel et bien perdu


Les départs de certains joueurs semblent d'ailleurs déjà actés depuis un certain temps. C'est le cas d'Emerson et de Tanguy Ndombele, respectivement prêtés par Chelsea et Tottenham, qui, sauf rebondissement inattendu, retourneront outre-Manche à l'issue de cette saison. Mais on pense plus particulièrement à Jason Denayer, dont le contrat se termine le 30 juin prochain et qui ne sera plus Lyonnais à compter de cette date. Le défenseur belge avait débarqué en 2018 en provenance de Manchester City et avait coûté 10 M €. N'étant pas tombé d'accord avec la direction de l'OL, il partira donc, de manière quasi certaine, pour pas un sou.


De nombreux cas à régler


Si les dirigeants de l'écurie lyonnaise œuvrent pour éviter au maximum ce genre de désappointements, cela risque d'être alambiqué pour la saison qui va suivre. A l'heure actuelle, s'achèveront en 2023 les contrats de Moussa Dembélé, Anthony Lopes, Houssem Aouar, Jérôme Boateng, Thiago Mendes, Rayan Cherki et Damien Da Silva. "Certaines prolongations sont en cours d'examen, avait confié Aulas. Et d'autres non, car les joueurs ont décidé de partir et on a déjà reçu des propositions." Il faudra donc réussir à prolonger ou vendre chacun d'entre eux, si l'on souhaite éviter des départs qui n'apporteront rien aux caisses du club.


Des imprévus par le passé...


Une situation qui n'est pas sans rappeler celle qui avait impliqué un an plus tôt Memphis Depay, parti librement au FC Barcelone. L'ancien Mancunien avait évolué chez les Gones entre 2017 et 2021, sans jamais souhaiter évoquer une prolongation malgré les espoirs du président. Quelques cas similaires se sont produits au cours de la décennie précédente, à l'image de Rachid Ghezzal, qui n'avait pas voulu poursuivre auprès de son club formateur, préférant rejoindre l'AS Monaco à l'été 2017. Un autre exemple parlant pourrait être celui de Bafétimbi Gomis. L'attaquant français avait été placardisé au commencement de l'exercice 2013-2014 en raison de son refus de prolonger, avant d'être finalement réintégré. Il s'était engagé gratuitement à Swansea l'année suivante, libéré de toute liaison contractuelle.

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher