OL : joueurs, dirigeants, supporters... le temps de l’unité | OneFootball

OL : joueurs, dirigeants, supporters... le temps de l’unité | OneFootball

Icon: Olympique-et-Lyonnais

Olympique-et-Lyonnais

·21 février 2024

OL : joueurs, dirigeants, supporters... le temps de l’unité

Image de l'article :OL : joueurs, dirigeants, supporters... le temps de l’unité

Les joueurs de l'OL vont devoir batailler jusqu’au bout pour se maintenir. Mais ils savent, qu’ils peuvent compter sur leurs supporters.

Ils chantent encore et ne veulent plus quitter leur virage. Après la victoire contre Nice (1-0), le Kop virage nord, comme le reste du stade, a tout donné. Depuis le début de cette saison, pourtant fort éprouvante, les supporters lyonnais ont été d’un soutien indéfectible. "Ils étaient là dans les moments difficiles. Pour nous, il était important de leur redonner sur le terrain, n'a pas manqué de souligner Clinton Mata à l’issue du succès face à Nice. Je n'ai jamais connu une telle ambiance à Lyon, j'ai été surpris et je voudrais remercier les supporters, leur demander de continuer à nous suivre."

"Ils sont dans le partage"

Les fans de l’OL n’espéraient que ça : voir leur équipe se battre les uns pour les autres en affichant une détermination de tous les instants. "On a le sentiment qu’ils ont compris ce qu’on attendait d’eux, souffle Fabien, abonné au Virage Sud. Ils viennent nous saluer, ils sont dans le partage." Une donnée tellement importante et qui a cruellement fait défaut ces dernières saisons.


Vidéos OneFootball


Un changement dans la relation joueurs – supporters qui forcément demande à être confirmé. C’est, en tout cas, le souhait de Pierre Sage. "On se rend compte que notre stade se remplit de plus en plus. Il faut remercier nos supporters pour ça", indique l’entraîneur de l’OL. On a même vu qu'il y avait une antenne parisienne qui s'est montée avec des vidéos qui tournent sur les réseaux sociaux, a-t-il poursuivi. On tient à les saluer et les remercier. Ils ont même repris des cris du vestiaire. C'est assez sympa."

Les dirigeants l'ont bien compris

Un engouement populaire qui ne faiblit pas avec des affluences qui ne cessent de grimper en flèche. À l’extérieur comme à domicile. " C’est surprenant, malgré notre position actuelle (au classement), qu’ils soient autant là. Ça fait plaisir, constate le milieu belge Orel Mangala. C'est à nous sur le terrain de continuer à performer pour remplir le stade et que tout le monde passe un bon moment."

Pour Bilal, un fidèle de l’OL de la première heure, la réorganisation interne aide à cet élan positif. "Le club est maintenant mieux structuré. Un gars comme Laurent Prud’homme aide beaucoup à améliorer l’image de l’OL. On a le sentiment de faire partie du truc, de ne pas être des ennemis." S'il reste encore des axes d'amélioration, comme l'ouverture des entraînements, l'unité à Lyon est de mise. Joueurs, staff, dirigeants et supporters sont unis pour obtenir un objectif commun : a minima, le maintien.

À propos de Publisher