OL : John Textor veut implanter une idée révolutionnaire au Parc OL | OneFootball

OL : John Textor veut implanter une idée révolutionnaire au Parc OL

Logo : Olympique-et-Lyonnais

Olympique-et-Lyonnais

Souhaitant mettre le supporter au coeur de l’événement ainsi que de développer de nouvelles sources de revenus, John Textor réfléchit à une idée de reconnaissance faciale. Le but ? Permettre de faciliter l'accès au stade et aux commodités aux fans de l’OL.

Ayant fait fortune avec notamment les effets spéciaux dans le monde du cinéma, John Textor est un révolutionnaire du monde technologique. S’il s’est lancé dans le rachat de clubs de foot depuis quelques temps, l’Américain n’en oublie pas pour autant son amour de la technologie. Il compte d’ailleurs bien combiner ses deux lubies pour créer une expérience unique dans les stades. Bercé par la culture du divertissement dans le sport US, Textor ne manque pas d’idées et en aurait déjà eu toute prête en tête. Celle de l’introduction de la reconnaissance faciale afin de faciliter l'entrée des supporters dans le stade mais aussi les achats une fois dans l’enceinte.

"Pour devenir membre de Botafogo, tu scannes ton visage sur une application dédiée. Si tu veux venir au stade, tu n'as qu'à passer ton visage devant un écran qui te reconnaît grâce à celle stockée sur l'application, a détaillé le futur boss de l’OL à L’Equipe. Nous savons qui tu es, où tu es assis, tu n'as pas à sortir ton smartphone ou imprimer un billet. Le principe est le même si tu veux acheter une boisson. Ta carte bleue est enregistrée et tu n'as qu'à scanner ton visage. Cette application peut être utilisée pour voter pour les couleurs du maillot ou le logo. Ton visage est ton bulletin de vote, ton ticket, ton moyen de paiement et ton moyen de communiquer avec le club."

Ce projet intitulé Face-Driven Fan Engagement est pour le moment envisagé du côté de Botafogo mais John Textor ne s’interdirait pas de l’introduire à Lyon quand il sera devenu actionnaire majoritaire de l’OL Groupe. Pour le moment, le club estime "qu’il est trop tôt pour évoquer le sujet" mais l’entrepreneur américain n’a jamais caché qu’il voulait que le supporter soit au centre de l’expérience et que le club trouve de nouveaux revenus. Avec cette future application, Textor voudrait faire d’une pierre deux coups.

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher