OL : Caillot juge la déclaration d'Aulas "déplacée"

Logo : Olympique-et-Lyonnais

Olympique-et-Lyonnais

Image de l'article : OL : Caillot juge la déclaration d'Aulas "déplacée"

Jean-Michel Aulas a annoncé qu'il ne se représenterait pas à la présidence du collège des clubs de Ligue 1. Dans le même temps, le dirigeant lyonnais a lâché un tacle à son homologue Jean-Pierre Caillot.

Président du collège des clubs de Ligue 1, Jean-Michel Aulas se retire de la course à sa propre succession. Jean-Pierre Caillot a désormais la voie libre pour cette élection programmée mardi prochain. En même temps qu'il annonçait ne pas se représenter, le dirigeant lyonnais a adressé un tacle à son homologue rémois. "Il vient de faire la dure expérience de ce que c'est d'avoir été européen par optionLà, il ne va même pas en phase de poule (les Rémois ont été éliminés au 3e tour de qualification de la Ligue Europa). Pour le football français ce n'est pas un bon point, a-t-il déclaré. Sinon, je pense qu'il a l'envie et qu'il peut être président du collège de Ligue 1."   

"Reims n'a rien volé la saison dernière"

Le président de Reims n'a pas apprécié cette sortie. « Il ne peut pas s'en empêcher. Je ne m'abaisserai pas à commenter ses propos. Juste dire qu'on n'a rien volé la saison dernière, a-t-il répondu dans L'Equipe. Il ne présente pas à la présidence du collège, j'en prends bonne note. Mais son intervention est déplacée, surtout l'amalgame qu'il fait entre le collège de L1 et le club de Reims. »