OL - ASSE (1-0) : les Fenottes remportent tranquillement le derby | OneFootball

OL - ASSE (1-0) : les Fenottes remportent tranquillement le derby

Logo : Olympique-et-Lyonnais

Olympique-et-Lyonnais

Pour le deuxième match amical de la préparation, l’OL affrontait Saint-Etienne à Décines. Les Fenottes ont assuré l’essentiel dans ce derby avec une courte victoire (1-0). Les différentes internationales comme Ada Hegerberg ou Lindsey Horan ont fait leur débuts.

Qui a dit qu’il n’y avait pas de derby à Lyon cette saison ? Si l’AS Saint-Etienne est descendu en deuxième division que ce soit chez les garçons ou chez les filles, la préparation estivale des Fenottes a donné lieu à une confrontation entre les deux clubs voisins, ce jeudi à Décines. Pour son deuxième match amical de l’été, l’OL s’est offert une victoire dans le derby face à ses supporters. Sur la pelouse du terrain Gérard Houllier, les joueuses de Sonia Bompastor ont pris le meilleur sur les Vertes.

Face à des supporters venus en nombre en ce mois d’août, les Fenottes s’en sont remises à Eugénie Le Sommer pour débloquer la situation. Après avoir mordu la poussière en Suisse contre le Servette, l’OL a pu compter sur les retours de nombreuses internationales pour relancer la machine. Ce jeudi, le onze aligné au coup d’envoi avait fier allure avec les titularisations d’Ada Hegerberg, Christiane Endler ou encore Lindsey Horan. Quand les jeunes pousses lyonnaises étaient en nombre pour le premier match, l’expérience a fait son retour dans les rangs lyonnais face à Saint-Etienne.


Du temps de jeu pour tout le monde


Dans un système hybride oscillant entre le 4-4-2 losange et le 4-3-3, l’OL a rapidement pris le jeu à son compte contre un adversaire qui est descendu en fin de saison dernière. Un poteau d’Inès Benyahia (12e), très remuante pendant une heure, puis un but refusé par Ada Hegerberg (14e) ont apporté des frissons dans les travées de Décines. La déjà très vocale attaquante norvégienne a loupé un penalty obtenu par la jeune Célia Bensalem (26e) mais Eugénie Le Sommer, sur un bon service d’Amandine Henry, a débloqué la situation.

En face, Saint-Etienne a bien tenté de se montrer dangereux, obligeant Endler à deux arrêts mais très clairement, malgré le manque de rythme de certaines Lyonnaises, les Fenottes ont logiquement fait respecter la hiérarchie et auraient pu faire le break sans une barre de Bruun (87e). Aves des niveaux physiques disparates, Sonia Bompastor a fait sortir à la pause Hegerberg et Horan avant de donner une demi-heure à Cayman, Van de Donk ou encore Damaris. Dans cette matinée, l’OL a fait plaisir à ses supporters tandis que chacune a pu prendre des minutes. L’heure est maintenant à la reprise pour les Françaises de l'OL jeudi après-midi avant de s’envoler vers les Etats-Unis, samedi.

À propos de Publisher