[OL 1-0 ASSE] L’OL enfonce ses « meilleurs » ennemis | OneFootball

[OL 1-0 ASSE] L’OL enfonce ses « meilleurs » ennemis

Logo : Cœur de Gone

Cœur de Gone

Le 124ème Derby de l’Histoire avait lieu ce vendredi au Groupama Stadium en ouverture de la 22ème journée de Ligue 1. Au terme d’une rencontre terne, les Gones l’emportent sur le plus petit des scores grâce à Moussa Dembélé. Une victoire minimaliste (l’important, c’est les 3 ponts) qui enfonce encore plus l’ASSE, bon dernier.

Au coup d’envoi, Peter Bosz décidait de ne pas changer sa composition malgré l’absence pour cause de suspension de Boateng. Thiago Mendes ayant la lourde charge de le remplacer au cœur de la charnière centrale. Devant un bloc défensif très dense, l’OL tente de passer sur les côtés pour le contourner. La bataille au milieu est intense entre deux équipes voulant récupérer vite le ballon. Le pressing lyonnais très haut permet à l’OL de camper dans le camp stéphanois en cette entame de rencontre. Mais si l’équipe monopolise le ballon (près de 75 % au premier quart d’heure), cela reste assez peu efficace jusqu’à la 15e minute où Dembélé est fauché dans la surface. Penalty que Dembélé transforme. OL 1-0 ASSE.

À peine le ballon remis en jeu, Dubois touche le poteau. Les Verts sont à l’agonie, ils ont toutes les peines du monde à se sortir du pressing lyonnais, à trouver des solutions de passes pour ressortir proprement le ballon. Les Lyonnais ont le désir de continuer à jouer. Mais s’ils font bien circuler le ballon au milieu, trouvant de bons décalages, il faut attendre de longues minutes pour qu’ils se créent de nouvelles occasions. 3ème, Dembélé laisse passer le centre de Dubois. Aouar reprend le gardien stéphanois se couche bien. Toujours 1-0 ! Mais avec le penalty de Dembélé, c’est le seul tir cadré du match. Pour le moment, l’OL maîtrise le match mais n’est toujours pas à l’abri avec ce seul but d’avance. 41ème, Lopes est obligé de s’employer sur une tête de Camara, la première occasion de l’ASSE qui sonne comme un avertissement. Heureusement sans frais ! À la mi-temps, l’OL mène 1-0 contre son meilleur ennemi.

L’ASSE revient sur la pelouse avec d’autres intentions, plus offensives pour revenir au score. Ils mettent les Lyonnais en difficulté en pressant très haut. Sous le reculoir, les Lyonnais restent appliqués et sérieux dans les duels à l’image du duo Caqueret – Guimaraes. 55ème, sur une belle sortie de balle, Aouar seul face Bernardoni tente de glisser le ballon entre ses jambes, cela ne fonctionne pas. À part sur ce contre, les Lyonnais ont toujours du mal à déstabiliser l’arrière-garde adverse. La sortie de Dembélé (qui n’aura une nouvelle fois que peu été trouvé) pour Kadewere à l’heure de jeu ne change pas grand-chose dans l’animation offensive. Cela manque de percussions, d’appels et de jeux en profondeur. Le jeu ronronne, l’OL tente de faire tourner le ballon pour avant tout ne pas le perdre… Le rythme du match, déjà peu relevé pour un derby, tombe encore un peu plus à l’entame du dernier 1/4 d’heure. 73ème, Kadewere bien servi dans la profondeur rate son face-à-face devant Bernardoni qui maintient l’ASSE dans la partie. 78ème, sur un contre, la supériorité numérique est mal gérée, Aouar donne le ballon à contretemps à Paqueta qui rate l’occasion de faire le break. Mais si les Lyonnais se procurent les meilleures opportunités, ils subissent toujours les offensives stéphanoises. Obligé de reculer son bloc et de défendre, l’OL reste sous la menace. Sans être brillant, l’OL fait l’essentiel. Gagner, le derby !

Photos par Icon Sport.

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher