#OGCNOM: À charge de revanche | OneFootball

#OGCNOM: À charge de revanche

Logo : Peuple Olympien

Peuple Olympien

Ce soir l’Olympique de Marseille rencontrera l’OGC Nice à 21h sur terrain neutre à Troyes. Un match sous tension qui fait suite à une première rencontre initiale qui avait dégénérée dans la violence. Après avoir finalement été interrompu, celui-ci a donc été reporté à ce soir. Pour autant, si le match se joue à la suite d’un contexte tendu, cet aspect ne devra pas épuiser tout l’intérêt de la rencontre. En effet, plus qu’un match retour, Nice effectue un bon début de saison, et est un concurrent direct à l’OM dans la course au podium. L’enjeu de ce soir sera donc à juste titre sportif.

Le contexte du match du 22 août

Rappelons tout d’abord brièvement la nature des incidents survenus lors du premier match qui ont conduit au report de ce match. Le 22 août 2021 alors que l’OM se déplace à Nice, des supporters niçois jettent des projectiles sur les joueurs marseillais. Plusieurs joueurs sont atteints, notamment Payet qui reçoit dans le dos une bouteille en verre. En réaction ce dernier renvoie dans la Tribune Populaire Sud le projectile. A partir de ce moment le stade s’embrase et des niçois descendent sur la pelouse par dizaines. L’ambiance délétère devient hostile, et on peut voir des joueurs, des membres du staff, des supporters se battre dans une rixe générale. La sécurité de Nice est débordée, et l’arbitre décide alors de suspendre la rencontre, avant de la relancer. Les joueurs en accord avec la direction choisissent de refuser la reprise du jeu. Quelques jours plus tard, la Commission de discipline décide de faire rejouer la rencontre à huis clos en infligeant un point de pénalité à l’OGC Nice.

Rixe générale lors du match du 22 août

De fait, le match de ce soir fait donc suite à un match resté sous tension. Les Marseillais se sont sentis largement lésés par la décision de la LFP qu’ils jugent comme trop laxiste et partiale. En effet, ils considèrent avoir été victimes d’une agression violente de la part des Niçois. Les Niçois quant à eux considèrent que c’est la réaction des Marseillais qui est la cause de l’invasion de la pelouse et de la rixe générale. Le match sera donc placé sous le signe de la revanche.

Un enjeu proprement sportif

Si le match est à inscrire dans un contexte extra-sportif, en raison du contexte de violence générale que traverse le football français, il ne faut pas pour autant négliger l’enjeu sportif de la rencontre. En effet, Marseille et Nice sont actuellement séparés par un simple point. De fait, les deux équipes ont des ambitions de même mesure : jouer le podium, afin de se qualifier régulièrement dans les compétitions européennes. Ainsi, Nice n’est pas seulement un rival historique cette saison, mais un concurrent direct.

Un début de saison flamboyant niçois

Depuis son rachat par Ineos, Nice affiche effectivement des ambitions nouvelles. Ce début de saison est marqué par le succès pour les Azuréens. En effet, grâce à un mercato intéressant les Niçois peuvent compter sur une équipe qui fonctionne. Notamment grâce à Andy Delort qui est flamboyant depuis le début de la saison. Auteur de 5 buts et de 2 passes décisives, le natif de Sètes porte l’attaque niçoise. Cependant, celui-ci ne pourra disputer la rencontre de ce soir. Cela en raison du fait qu’il n’évoluait pas encore à Nice au moment du premier match. L’équipe de Nice a fait également de sa défense sa grande force. Avec une différence de buts de +13 et un total de 7 buts encaissés, Nice peut légitimement prétendre au titre de la meilleure défense de Ligue 1 à ce moment de la saison. De fait Dante et Todibo sont à leur meilleur niveau, et devraient poser des problèmes à l’attaque marseillaise.

Les joueurs niçois célébrant leur remontée contre l’OL

Pour autant, si Nice démarre bien sa saison, les derniers matchs ne sont pas forcément parfaits. Notamment face à Lyon la semaine dernière, où après avoir dominé Nice toute la rencontre, ces derniers se sont effondrés. Le caractère exceptionnel de la remontée niçoise doit donc être pris en compte dans ses deux aspects. D’une part, c’est une performance exceptionnelle que les Niçois ont réalisée, car c’est la démonstration d’une grande force de remonter deux buts de retard. Mais d’une autre part, cela relève de la faillite de l’effectif lyonnais, et n’est donc pas amené à être forcément répété. Une équipe de Nice qui a des qualités donc, mais peut-être aussi des failles que l’OM devra exploiter s’ils veulent s’imposer.

Côté marseillais, renouer avec la devise

« Droit au but » la célèbre devise marseillaise peine bien à faire sens ces derniers temps. Si l’équipe de Marseille nous présente un milieu excellent emmené notamment par Rongier et Guendouzi, et une défense non moins appréciable avec Saliba et Ćaleta-Car, le secteur offensif est un peu plus à la peine. En effet, sur ces derniers matchs l’OM n’a pas trouvé le chemin des filets, laissant ses adversaires sur les mêmes scores nuls et vierges (0-0). En dépit du retour de Milik, l’OM ne s’est pas encore montré transcendant offensivement. Une véritable faille qu’il faudra palier si l’équipe veut l’emporter ce soir contre la meilleure défense de Ligue 1. À ce titre, le compte Twitter @StatsOmp nous informe que l’OM n’est pas assez efficace devant le but. De fait, l’OM est l’équipe la moins adroite devant le but en Ligue 1.

Ainsi, la rencontre de ce soir exigera de l’OM d’enfin performer offensivement afin de sécuriser sa place sur le podium. Pour autant, ce ne sera pas forcément une tâche aisée pour les Phocéens qui enchaînent les matchs depuis la fin de la trêve internationale. Sampaoli sera donc sans doute obligé de faire tourner certains éléments de l’effectif. Notamment ceux qui n’ont pas encore pu profiter d’un véritable temps de récupération. Des signes de fatigue de l’effectif ont d’ailleurs été aperçus à la fin du Classique contre le PSG. Un véritable casse-tête donc pour le coach argentin.

Les joueurs à suivre

Rongier : après Guendouzi, c’est à Rongier d’effectuer une montée en puissance remarquable au milieu de terrain. Le milieu marseillais rayonne sous Sampaoli. Rongier a un volume de jeu immense, et ne fait pas défaut en matière d’efforts. C’est un véritable ratisseur qui ne laisse aucun ballon circuler dans le milieu de terrain marseillais. C’est actuellement un indispensable du XI.

Rongier à la lutte contre Mbappé lors du Classique

Saliba : après sa performance exceptionnelle contre Paris, le défeseur a pu faire étalage de tout son talent. Rapide et juste dans ses interventions, Saliba est chirurgical. Il brille également grâce à sa capacité de relance. Il est également titulaire indiscutable à son poste.

Ćaleta-Car : après un retour peu convaincant, Ćaleta-Car semblait en peine depuis le mercato hivernal 2020-2021. Depuis son transfert avorté vers Liverpool, le Croate n’apparaissait plus vraiment à son meilleur niveau. Cependant, depuis quelques matchs ce dernier se montre très rassurant, et peu légitimement prétendre à une place de titulaire devant Balerdi et Alvaro.

Milik : très attendu pour pallier aux carences offensives de l’équipe, Milik n’a inscrit pour le moment qu’un but en trois matchs. On peut également mentionner un but contre le PSG compté hors-jeu. Le Polonais est donc pour le moment en sursis avec l’OM. De retour de blessure, il a encore du temps pour convaincre à nouveau. Mais Milik, avant-centre de métier, est particulièrement attendu, notamment dans une grosse rencontre comme celle de ce soir.

Conclusion

L’OM va donc défier ce soir un rival sérieux. Si les supporters attendent une victoire pouvant faire office de revanche, il ne faut pas pour autant négliger les ambitions sportives réelles. Une victoire de l’OM permettrait à ce titre de repasser devant Nice au classement et de remonter sur le podium. Un match crucial donc dans lequel il faudra prendre sa revanche, mais également assurer sa domination au classement.

Mentionné dans cet article
À propos de Publisher