Nîmes – « Manque d’humilité, mi-temps indigne… », l’énorme coup de gueule de Pascal Plancque | OneFootball

Nîmes – « Manque d’humilité, mi-temps indigne… », l’énorme coup de gueule de Pascal Plancque

Logo : MaLigue2

MaLigue2

Après un très bon début de championnat, Nîmes coince depuis quelques semaines avec quatre matchs sans victoire. Et la défaite concédée sur la pelouse du Paris FC (2-0) ce mardi soir lors de la 9e journée de Ligue 2 n’est pas passée du tout auprès de Pascal Plancque, qui a poussé un gros coup de gueule en conférence de presse envers ses joueurs et leur attitude, surtout en seconde période.

« Il faut que je prenne du recul, que j’emploie les bons termes… La deuxième période est totalement ratée, elle est indigne. A l’image d’une équipe qui n’en est pas une. On a joué totalement à l’envers, on a oublié tous les principes. Aucune solidarité, aucun bloc équipe, beaucoup d’initiatives individuelles, aucune réflexion dans le jeu, aucune vitesse, pas de percussion, pas de vitesse, pas d’abnégation, pas de détermination… Totalement indigne ! Quand vous faites des périodes comme ça avec un adversaire réaliste, vous le payez. En première période, on avait plutôt bien maîtrisé les opérations. Il nous manquait juste du dynamisme dans les 20 derniers mètres. Puis on est tombé dans la facilité en seconde période. Comme on n’a pas eu beaucoup de personnalité après le premier but encaissé, ça a été du grand n’importe quoi. On a eu une balle d’égalisation avec Omarsson qui choisit de remettre dans l’axe plutôt que de finir, on a tout fait à l’envers… On a manqué d’humilité, de modestie. Il faut se poser les bonnes questions. Si on a fait un bon début de saison, ce n’est pas qu’on maîtrisait tout techniquement ou tactiquement, c’est qu’on jouait en équipe. Là, on a joué avec des individualités qui ont oublié les principes de jeu. Il faut montrer du caractère et de l’amour-propre pour sortir de cette période difficile. »

Mentionné dans cet article
À propos de Publisher