Nicolas Rabuel (VAFC) : « Les objectifs fixés sont atteints » | OneFootball

Nicolas Rabuel (VAFC) : « Les objectifs fixés sont atteints »

Logo : Le 11 HDF

Le 11 HDF

Victorieux pour ce premier match de préparation, vendredi face à l’UNFP (1-0), le VAFC a conclu une bonne semaine de travail aux yeux de Nicolas Rabuel. Satisfait par le contenu et les attitudes sur cette première prise de contact avec la compétition, l’entraîneur valenciennois dresse le bilan d’un début de préparation plutôt positif. Entretien.

Nicolas, ce premier match de préparation est-il en adéquation avec vos attentes ?

Le bilan est bon. On avait donné certains objectifs avant le match, à la fois sur l’aspect athlétique, l’utilisation du ballon et l’aspect défensif, il y a encore forcément pleins d’ajustements, mais les objectifs fixés sont atteints. On a beaucoup travaillé l’utilisation du ballon pendant quinze jours et il commence à y avoir quelques prémices. On a aussi beaucoup insisté sur les positions pour ressortir le ballon et on a vu tout ça sur ce match.

Physiquement, quel est l’état des troupes à ce stade de la préparation ?

Ils avaient globalement 45 minutes dans les jambes. On vient de boucler une semaine avec huit à neuf séances avec du travail athlétique et de renforcement, le travail habitué de présaison à ce stade de la préparation. On a bien senti que le réservoir commençait à se vider pour certains sur la fin. En tout cas, c’est une bonne semaine qu’on termine en plus sans le moindre pépin physique, c’est le plus important. On sait l’importance de la préparation athlétique dans une saison et pouvoir avancer sans souci majeur, c’est important.

On reste aussi sur une phase d’état des lieux, il faut pouvoir évaluer tout le monde.

Certains joueurs n’ont pas pris part à ce match, comme Issouf Macalou. Cela signifie-t-il qu’il va partir ?

Non Issouf est là. On a un groupe assez fourni et je ne peux malheureusement pas donné 45 minutes à tout le monde. On récupère aussi Floyd (Ayité) qui rentre de vacances après avoir joué en sélection. Il va avoir une semaine de retard par rapport aux autres et on va faire en sorte de lui faire récupérer le train en marche.

Quelle est la suite du programme pour le VAFC ?

Au niveau athlétique, on va commencer à se rapprocher de l’intermittent-court. En ce qui concerne le contenu des séances, on va travailler toutes les phases de transition sur cette troisième semaine de travail. On va de plus en plus aller sur des sprints, des frappes et des centres.

Jusqu’ici, cela avance-t-il sur le rythme souhaité ?

On avance progressivement, avec une trame générale déjà présentée aux joueurs à la fois sur le projet de jeu et le projet de vie. On reste aussi sur une phase d’état des lieux, où il y a beaucoup de monde. Il faut pouvoir évaluer tout le monde, sachant que certains sortent d’une saison pleine alors que d’autres ont eu moins de temps de jeu. On profite de cette préparation pour donner de la cofinance et une chance à tout le monde.

Propos recueillis par Emilien PAU

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher