Nice - OL (3-2) : les Lyonnais gâchent tout en fin de match | OneFootball

Nice - OL (3-2) : les Lyonnais gâchent tout en fin de match

Logo : Olympique-et-Lyonnais

Olympique-et-Lyonnais

Alors que l'OL menait de deux buts à dix minutes de la fin du match, les Lyonnais ont totalement craqué en fin de partie et s'inclinent 2-3 à Nice.

Quel gâchis ! En tête de deux buts à dix minutes de la fin du match, l'Olympique lyonnais a complètement perdu pied dans les dix dernières minutes de cette partie. Les Lyonnais qui ont terminé la rencontre à dix contre onze après l'exclusion de Tino Kadewere se sont inclinés 2-3 face à Nice. Trop nerveux en fin de match, les joueurs de Peter Bosz perdent trois points face à une formation niçoise qui n'a pourtant rien montré durant 80 minutes dans cette partie.


Et pourtant l'OL avait le match en main...


Dans une rencontre globalement maîtrisée par l'OL, tout allait bien pour une formation rhodanienne qui se dirigeait tranquillement vers une deuxième victoire de suite en Ligue 1. Homme en forme de l'Olympique lyonnais, c'est Karl Toko-Ekambi qui a débloqué la situation pour la formation lyonnaise. A la suite d'une très bonne ouverture de Jérôme Boateng, l'international camerounais contrôle de la poitrine puis enchaîne du droit. Sa frappe est repoussée par Benitez mais l'attaquant a bien suivi pour conclure et ouvrir la marque (0-1, 35e). Avant cela, Anthony Lopes a sauvé son équipe sur une frappe d'Andy Delort détournée au premier poteau (22e). L'ancien attaquant montpelliérain a tenté plusieurs fois sa chance dans cette partie (11e, 36e). A vingt minutes du terme de la rencontre, après un bon mouvement entre Maxence Caqueret et une bonne remise de Lucas Paquetá, Houssem Aouar inscrit le but du break (68e, 0-2). A ce moment là de la partie, l’OL, plutôt à son aise, est provisoirement dauphin du PSG et se dirige tout droit vers une cinquième victoire en Ligue 1 cette saison.


L’entrée d’Atal change tout, l’exclusion de Kadewere aussi


Catastrophique à Prague jeudi, Tino Kadewere était de nouveau titulaire face à Nice pour cette rencontre. Et le résultat fut le même. Complètement passé à côté de son match, l’attaquant zimbabwéen a précipité la chute de son équipe dans ce match. A l’heure de jeu, l’ancien havrais a raté la balle de break, seul aux six mètres… Alors qu’il devait sortir juste après la réduction de l’écart par Youcef Atal (81e, 1-2) Tino Kadewere a commis un geste complètement inutile sur Melvin Bard. Son tacle mal maîtrisé est logiquement sanctionné d’un rouge par l’arbitre du match. Un rouge, le sixième pour l’OL cette saison toutes compétitions confondues, le cinquième en Ligue 1.  Suite à cela, les Niçois poussés par un public en transe ont complètement retourné la situation pour s’imposer 3-2 après des buts de Delort puis Guessand.

Invaincu depuis la défaite au Parc des Princes, mi-septembre, l’OL a failli mentalement face à Nice. Alors que l’Olympique lyonnais tenait en main une superbe opération au classement, les Rhodaniens ont tout gâché… Une défaite qui risque de faire mal aux têtes lyonnaises à six jours de la réception de Lens.

Les tops et les flops

Les tops :

Maxence Caqueret : omniprésent au milieu de terrain, le jeune lyonnais a gratté de nombreux ballons. Impliqué sur le deuxième but de son équipe, il a réalisé une performance pleine malgré la défaite des siens.

Karl Toko-Ekambi : encore une fois buteur, l'international camerounais a mis son équipe sur les bons rails dans cette rencontre. Buteur pour la troisième fois de suite, l'attaquant prouve qu'il est l'homme en forme sur le plan de l'attaque lyonnaise.

Les flops :

Tino Kadewere : passé à côté de son match à Prague, l'attaquant lyonnais n'a pas fait mieux ce dimanche à Nice. L'international zimbabwéen n'a rien réussi... pire il a été expulsé en fin de match précipitant la défaite de son équipe. Un nouveau match à oublier pour lui.

Emerson : il a tout simplement réalisé le plus mauvais match depuis son arrivée dans le Rhône. Sermonné plusieurs fois par son entraîneur durant cette rencontre, le champion d'Europe a mal défendu sur le premier but face à Atal avant de concéder le penalty permettant à Nice d'égaliser.

Mentionné dans cet article
À propos de Publisher