Naples : Une équipe en éruption ! | OneFootball

Icon: BeFootball

BeFootball

·1 octobre 2022

Naples : Une équipe en éruption !

Image de l'article :Naples : Une équipe en éruption !

À l’aube de cette nouvelle saison, l’exercice 2022-2023 ne s’inscrivait pas dans un avenir aussi radieux pour les hommes de Luciano Spalletti. En effet, l’été fut très agité du côté de Naples puisque de nombreux joueurs qui plus est importants, ont quitté le club.

À l’instar de Lorenzo Insigne (31 ans), capitaine et enfant du club depuis 11 saisons, Kalidou Koulibaly (31 ans), le roc sénégalais élément charnière en défense, mais aussi Dries Mertens (35 ans), meilleur buteur de l’histoire du club, tous ont plié bagages. Respectivement partie à Toronto, Chelsea et Galatasaray, ils ne sont pas les seuls à avoir quitté la ville frontalière avec le Vésuve. S’ajoutent à cela les départs de Fabian Ruiz (26 ans) vers le Paris Saint-Germain, de David Ospina (34 ans) en Arabie Saoudite et de 23 autres joueurs.

Malgré ce grand ménage opéré dans l’effectif et le renforcement de certains cadors italien, le club d’Aurelio De Laurentiis se hisse en tête de la Serie A avant cette trêve. Mais comment expliquer ce début de saison plus que réussi du côté de Naples ?

Image de l'article :Naples : Une équipe en éruption !

Cet été, chez nos amis transalpins, les regards n’étaient pas tournés vers la Campanie et Naples. En effet, le feuilleton du mercato italien se trouvait plus du côté de la capitale avec l’arrivée de Paulo Dybala à l’AS Roma. L’équipe de José Mourinho, récente vainqueur de la Ligue Europa Conférence League s’est considérablement renforcé avec l’arrivée du numéro 10 argentin. La Juventus, malgré sa méforme actuelle, à réalisé un mercato plutôt intéressant avec le retour de Paul Pogba ou encore l’arrivée d’Angel Di Maria. Pourtant, ce sont bien les hommes de Spalletti qui en ce début de saison impressionnent.

Une équipe invaincu

Que ce soit en championnat ou bien en Ligue des Champions, le Napoli est toujours invaincu. En 9 matchs (TCC), les coéquipiers de Victor Osimhen n’ont concédé le nul qu’à deux reprises et se sont imposés sept fois. Parmi ces succès, quelques matchs auront marqué les esprits, notamment celui face à Liverpool. En ce soir du 7 septembre 2022, les Napolitains se sont illustrés aux yeux du monde.

Face aux champions d’Europe 2019, les pensionnaires du Stade Diego Armando Maradona, auront régalé leur supporters. Sans complexe sur le terrain, ils se sont imposés sur le score de 4-1, marquant l’une des premières surprises de la saison en Champions League. En deux rencontres de « C1 » et tout autant de victoires (4-1 et 3-0), les Gli Azzurri ont inscrit 7 buts, c’est plus que tout autre équipes dans la compétition.

Image de l'article :Naples : Une équipe en éruption !

Hormis ce début de campagne européenne plus que réussi, les hommes de Spalletti s’illustrent également par une certaine régularité. En championnat, la machine napolitaine tourne tout autant. Hissé en tête de la Serie A, Naples s’est offert des succès de rang notamment face à la Lazio Rome (1-2) ou plus récemment l’AC Milan (1-2).

Sur la pelouse de San Siro dimanche soir, les champions en titre bien qu’ils aient dominé une grande partie du match n’ont rien pu faire face au réalisme des joueurs du Napoli. Outre ces victoires face à des concurrents directs, leurs larges victoires face à Monza (4-0) ou l’Hellas Vérone (2-5) font du Napoli la meilleure attaque d’Italie (à égalité avec l’Udinese) et l’une des toute meilleure d’Europe (21 buts TCC).

Une adaptation « express »

Au cours de l’intersaison, rare sont ceux qui misaient une pièce sur Naples. Orpheline de ses cadres des saisons précédentes, l’équipe était condamnée à une année de « transition ». Après quelques matchs, la tendance semble s’inverser et il est agréable de voir de nouveaux visages éclore dans cette formation.

Image de l'article :Naples : Une équipe en éruption !

La sensation côté napolitain de ce début de saison s’appelle Kvicha Kvaratskhelia. De son nom imprononçable, le Géorgien, éclabousse les pelouses de Serie A chaque week-end de son talent. Au compteur, l’ancien du Rubin Kazan comptabilise 4 buts et 3 passes décisives. De plus, le jeune ailier de 21 ans est devenu seulement le quatrième joueur de Naples à marquer au cours de ses deux premiers matchs de Serie A depuis 2010, après Cavani, Callejon et Tonelli. Nul doute que cet homme en forme contribue grandement au bon début de saison des Partenopei.

D’autres s’illustrent également à l’image de Kim Min-Jae ou encore de Franck André Zambo-Anguissa qui réalisent un très bon début de saison.

Cette dynamique sera à confirmer au retour de la trêve avec notamment une double confrontation face à l’Ajax d’Amsterdam, qui pourrait offrir aux Napolitains un ticket pour les 8e de finale de la Champions League. Avec le retour de blessure de Victor Osimhen d’ici peu, Spalletti peut compter sur un effectif bien en place et qui n’a rien à envier aux autres cadors italiens.

Retrouvez toute l’actualité de la Serie A sur notre site internet et sur notre compte Twitter.

À propos de Publisher