Moatti s’indigne de traitement fait à Kimpembe par le PSG « c’est parfaitement surréaliste » | OneFootball

Moatti s’indigne de traitement fait à Kimpembe par le PSG « c’est parfaitement surréaliste »

Logo : Parisfans.fr

Parisfans.fr

Etienne Moatti, journaliste, s’est indigné dans L’Équipe du Soir, sur les spéculations autour de l’avenir de Presnel Kimpembe, défenseur de 26 ans du Paris Saint-Germain. Pour Moatti, il n’y a pas d’intérêt à aller chercher des défenseurs à l’étranger quand on dispose d’un joueur performant et formé au club qui plus est.

Moatti « Au PSG, on dirait qu’ils n’apprennent jamais »

« C’est parfaitement surréaliste. Au PSG, on dirait qu’ils n’apprennent jamais. Ils ont un joueur formé au club, performant, quasiment titulaire en Equipe de France, qui est jeune et faudrait le faire partir pour faire venir des défenseurs comme Sergio Ramos – qui n’a pratiquement pas joué – un joueur que l’on va aller chercher à 70 millions d’euros à l’étranger, c’est juste n’importe quoi. »

Quand Neymar est moins performant, tous les journalistes demandent à ce qu’une concurrence soit instaurée afin de mettre le brésilien sur le banc de touche. Quand le PSG cherche à remettre de l’ordre dans son projet, mise en concurrence, joueurs besogneux, les masques tombent. Kimpembe n’est pas tout le temps très performant, c’est un fait. Il est souvent responsable de placements approximatifs.

L’année dernière, aucune concurrence n’est venue chatouiller les orteils du duo qu’il forme avec Marquinhos. On connait les manques, on l’a vu contre Madrid. Pour le profil du joueur, puisque Moatti cible Milan Skriniar dans ses propos, il faut savoir que le joueur de l’Inter Milan est un joueur très fiable, très costaud et s’érige généralement en véritable mur.

Si Kimpembe peut avoir ce profil, Skriniar a un profil plus marqué, plus musclé qui pourrait faire du bien. Mais apparemment, il faut continuer avec les mêmes hommes, sans concurrence si on écoute Moatti. Les médias disent tout et son contraire, ils veulent des changements et quand ça change le PSG fait n’importe quoi.

Recruter un défenseur central, c’est aussi demander aux deux titulaires cette saison d’élever le niveau. Pour ce qui est de Sergio Ramos, l’Espagnol a déçu par ses longues absences, mais une fois sur le terrain, on a pu apercevoir une belle différence, à la relance notamment, mais aussi dans le leadership.

Notre vidéo sur Kimpembe et Neymar :

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher