MLS 2022 : aucun sans-faute | OneFootball

MLS 2022 : aucun sans-faute

Logo : Lucarne Opposée

Lucarne Opposée

S’il reste encore des équipes invaincues après trois journées de MLS, personne n’est pas venu à enchainer les trois victoires. Et certains sont même lourdement tombés.

Ils étaient quatre à pouvoir prétendre à faire partie de l’académie des neuf. Personne n’a été accepté. Premier à tenter sa chance, le LA Galaxy savait qu’il n’aurait pas la partie la plus facile en se rendant à Seattle pour affronter des Sounders tout juste sorti vainqueurs de leur deuxième match de l’année civile, encore en CONCAChampions. L’affaire paraissait bien partie pour le Galaxy puisqu’après un joli mouvement à trois, initié par une passe magnifique de Raheem Edwards, Chicharito ajustait Frei à bout portant dès la sixième minute. Mais le Galaxy allait chèrement payer ses errances défensives : d’abord une faute de marquage sur Jordan Morris au quart d’heure, qui offrait au mythique numéro 13 des Sounders son premier but en MLS depuis près d’un an et demi, ensuite sur une énorme faute d’Araujo sur Montero que le Colombien convertissait juste avant le retour aux vestiaires. Pas de quoi assommer cependant un Galaxy toujours dangereux grâce aux percées de Douglas Costa et de Kévin Cabral notamment, qui revenait ainsi rapidement dans le match avant de gâcher quelques occasions. Et une nouvelle fois le payer sur une nouvelle erreur d’Araujo, mal aligné sur le but victorieux d’Arreaga à l’entrée du dernier quart d’heure. Efraín Álvarez est passé à un rien de nous refaire une « Charlotte », mais les regrets sont donc bien pour LA qui rentre du Lumen Field avec une défaite pas forcément méritée.

Défaite imméritée aussi pour les Red Bulls qui ont longtemps dominé face aux Loons de Minnesota, manquant un penalty, gâchant quelques occasions franches – notamment celle pour Omir Fernandez qui butait sur St. Clair à bout portant en début de second acte ou le face à face perdu par Long quelques minutes plus tard – avant donc de céder sur une volée de Luis Amarilla d’entrée de second acte sur l’une des deux frappes cadrées des visiteurs. Défaite enfin sur le fil pour Austin qui a parfois beaucoup souffert sur la prise de profondeurs des Timbers, mais aurait pu aller gratter un point en gérant mieux quelques offensives et ainsi valider son premier véritable test de la saison. Dernier des quatre à pouvoir tenter le sans-faute, DC United est tombé de manière plus logique chez lui face à un Chicago Fire mieux organisé, mieux inspiré et finalement plus dangereux, profitant des immenses espaces laissés par l’arrière garde locale.

Credit : Paul Rutherford-USA TODAY Sports/Sipa USA - Photo by Icon sport

S’il n’y a aucune équipe à neuf points, ils sont quatre à en compter sept : le LAFC a déroulé tranquillement face à Miami, Philadelphia en a fait de même face aux Quakes, Columbus s’est sorti du piège Toronto. Mais la performance du week-end est évidemment pour le Real Salt Lake qui réussit à s’imposer sur le terrain de New England alors que les Revs menaient de deux buts à l’entrée des dix dernières minutes. On pointera cependant les conditions qui ne permettaient vraiment pas de jouer au football – on ne retiendra d’ailleurs rien de ce match sur le plan footballistique – et la polémique liée à l’égalisation de Glad, le coup franc de Pablo Ruíz, à l’origine du but, a été tiré avec un ballon mis en mouvement par le vent.

Pendant ce temps, on notera la première victoire de la saison pour Dallas, qui fait tomber Nashville, pour Houston, qui s’offre des Whitecaps déjà en difficulté, pour le champion New York City, qui atomise un Montréal également en grande difficulté (troisième défaite en autant de matchs) et, plus surprenant, pour Cincinnati, qui met fin à une série de huit défaites consécutives en déplacement en MLS en allant gagner à l’Exploria Stadium d’Orlando face aux Lions. Un stade qui était déjà l’hôte de leur dernière victoire loin de leurs bases, c’était en juin dernier face à Toronto, alors en exil.

Les buts de la J3

<

Résultats

New York City 4 – 1 CF Montréal

Inter Miami 0 – 2 Los Angeles

Columbus Crew 2 – 1 Toronto

Seattle Sounders 3 – 2 LA Galaxy

Houston Dynamo 2 – 1 Vancouver Whitecaps

Philadelphie Union 2 – 0 San José Earthquakes

Orlando City 1 – 2 Cincinnati

New England 2 – 3 Real Salt Lake

DC United 0 – 2 Chicago Fire

Dallas 2 – 0 Nashville SC

Colorado Rapids 2 – 0 Sporting KC

Portland Timbers 1 – 0 Austin

Atlanta United 2 – 1 Charlotte

New York Red Bulls 0 – 1 Minnesota United

Classements

À propos de Publisher