MLS 2021 : la première étoile de City | OneFootball

MLS 2021 : la première étoile de City

Logo : Lucarne Opposée

Lucarne Opposée

Au bout du suspense, New York City décroche son premier titre en MLS. Un succès que l’on a longtemps pensé acquis avant que la finale bascule dans la folie.

Providence Park était prêt à célébrer les siens. Ayant fait preuve de maîtrise durant sa campagne de play-offs, Portland abordait la final avec un statut de favori, non seulement pour son expérience à ce stade, mais aussi pour le fait de l’accueillir. Ce que les Timbers ne savaient sans doute pas, c’est que la maîtrise était aussi l’une des qualités principales de City. Les hommes de Ronny Della ont rapidement pris le contrôle de la partie, emmenés notamment par leur maître à jouer Maxi Moralez, ne subissant jamais la moindre pression d’un Portland au sein duquel on ne voyait pas Sebastián Blanco. Il a pourtant fallu attendre la toute fin du premier acte pour que la domination tactique de City se matérialise au tableau d’affichage : Maxi Moralez déposait un ballon sur la tête de Taty Castellanos et le meilleur buteur de la saison pouvait célébrer, profitant d’un Steve Clark bien peu inspiré.

La logique était alors respectée et le deuxième acte semblait identique, les visiteurs contrôlant le match quand Portland semblait sans solution. Et pourtant. On disputait la quatrième et dernière minute de temps additionnel, les Timbers n’avaient jamais été véritablement dangereux quand un ballon gagné par Larrys Mabiala – sur une action qui allait déclencher la fureur des défenseurs du NYCFC – revenait sur Niezgoda. Sa frappe était contrée, Felipe Mora surgissait et trompait Sean Johnson au moment où le chronomètre affichait 94 minutes. La folie s’emparait de Providence Park, les Timbers étaient de nouveau en vie.

La prolongation ne donnait rien, même si Portland semblait revigoré par ce but sur le buzzer, contraignant Johnson a quelques interventions salvatrices, mais il était écrit que l’histoire allait s’écrire au terme de la cinquième séance de tirs au but d’une finale MLS. Johnson sortait les deux premières tentatives des Timbers – de Mora et Valeri – si Clark détournait celle d’Alfredo Morales, plus personne ne manquait et Alexander Callens pouvait mettre toute la puissance du monde dans sa tentative pour envoyer City au paradis. New York City est donc champion MLS 2021, juste récompense d’un match totalement maîtrisé, mais surtout d’un parcours en play-offs totalement dingue qui a vu les hommes de Deilla notamment dominer Atlanta avant de sortir la meilleure équipe de la saison, New England.

Photo une : 2021 Getty Images

À propos de Publisher