Mercato Premier League : Mitroglou, pire recrue de l’histoire ?

Logo : Mercato Foot anglais

Mercato Foot anglais

Image de l'article : Mercato Premier League : Mitroglou, pire recrue de l’histoire ?

Devenu un boulet à l’Olympique de Marseille depuis trois ans maintenant, Kostas Mitroglou a dans le passé, déjà, déçu les supporters d’autres clubs par ses performances. Ceux de Fulham notamment.

Au moment où Jean-Michael Séri, acheté il y a deux saisons pour 35 millions d’euros est écarté de la liste des joueurs de Premier League par Fulham FC, certains supporters des Cottagers se sont amusés à désigner la pire recrue de l’histoire du club londonien. Et c’est un autre joueur, bien connu en France, qui remporte les suffrages. Le passage de Kostas Mitroglou à Craven Cottage donne au joueur grec le titre peu envieux de « pire recrue de l’histoire du Fulham FC ».

Mitroglou attendu comme « Le Messie »

Le site de supporters locaux, Fulhamish rappelle que l’actuel attaquant de l’OM était arrivé en fin de mercato hivernal 2014 en provenance de l’Olympiakos Le Pirée. Le club londonien se débattait alors dans les profondeurs du classement de la Premier League et luttait pour son maintien. Son attaque était la pire de la division cette année-là et l’arrivée de l’international grec pour 15 millions d’euros était considérée comme un bon coup réalisé par les dirigeants de l’époque. Il faut dire que « MitroGoal » avait inscrit 16 buts en Super League grec en 24 apparitions et 3 buts en Ligue des Champions. Kostas Mitroglou avait alors tout les attributs « du grand attaquant » attendu par les supporters londoniens. Et ceux de l’OM quelques années plus tard…

Mitroglou et Domino’s Pizzas

La suite à Fulham fut des moins terribles. Certains joueurs comme Steve Sidwell se rappellent d’un joueur qui avait faim, non pas de buts, mais de barres protéinées. : « Cet enfoiré, il n’a pas arrêté de manger. C’était un grand garçon. Et vous connaissez les barres protéinées, chaque fois que vous le voyiez, il se promenait sur le terrain d’entraînement avec une putain de barre protéinée » raconte l’ancien joueur des Cottagers. Sans parler qu’à son arrivée pour signer son contrat, la première demande du joueur était de trouver un restaurant Domino’S de la célèbre marque de pizzas.

En balance avec Griezmann ?

Un autre joueur, Danny Murphy, raconte en 2017 lors d’une convention dédiée au statistiques et le football, que ses dirigeants avaient recruté Kostas Mitroglou « sur la seule base de ses statistiques sur Football Manager ». Celui qui était surnommé « MitroGoal » en Grèce, n’allait apparaître qu’à trois reprises dans l’équipe de Fulham alors entraîné par Felix Magath. Selon le média anglais, le technicien allemand avait hésité entre le buteur hellène et un certain Antoine Griezmann, alors attaquant de la Real Sociedad qui quelques mois plus tard allait s’engager avec l’Atletico Madrid. De son côté, Kostas Mitroglou n’allait inscrire aucun but en Premier League et n’a pas pu aider Fulham à se maintenir. Il sera prêté l’été suivant à son club d’origine, l’Olympiakos, puis l’année suivante au Benfica Lisbonne où il réalisera des prouesses jusqu’en 2017. C’est là-bas que les dirigeants de l’OM iront le chercher dans la même configuration que ceux de Fulham : un achat panique de dernière minute. On connaît la suite…..