Mercato – Juve: de Scamacca à Giroud, la situation

Logo : Juventus-fr.com

Juventus-fr.com

Image de l'article : https://image-service.onefootball.com/crop/face?h=810&image=https%3A%2F%2Fwww.juventus-fr.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2020%2F10%2Ffabio-paratici-cfo-juventus.jpg&q=25&w=1080

Un peu moins de deux semaines après l'ouverture du marché des transferts, toujours pas de signe d'un quatrième attaquant du côté de la Continassa. Aucune surprise cependant et pas de quoi s'en inquiéter. Cet hiver - plus que jamais - le mercato se doit d'être créatif, réfléchi et prudent. Il ne pourrait en être autrement en cette période extrêmement compliquée d'un point de vue économique. Quelle est la situation à deux semaines de la clôture ?

La situation reste en réalité identique à celles de ces derniers jours: Paratici, en concertation quotidienne avec Andrea Pirlo, évalue les différentes opportunités qui sont susceptibles de répondre aux critères économiques et techniques. Elles sont rares et pas toujours évidentes dans le contexte actuel.

Milik était jusqu'à peu la priorité absolue de la Juve. La réalité est que Naples n'a aucune intention de satisfaire le polonais à six mois de la fin de son contrat, et encore moins de renforcer un club rival. Le joueur pourrait quitter le club azzurro cet hiver, mais probablement pour l'étranger (Marseille s'intéresserait à lui). Si l'opération échoue, Paratici lui proposera un contrat pour l'été prochain.

L'objectif numéro un de la Juventus semble plus que jamais être Gianluca Scamacca (22 ans), qui appartient à Sassuolo mais qui est actuellement prêté au Genoa. Les contacts se sont intensifiés cette semaine entre les trois clubs. Les dirigeants neroverdi ont donné leur accord pour vendre leur grand talent, mais uniquement sur base d'un prêt avec obligation d'achat, refusant donc pour l'instant la demande de la Juventus (prêt avec option d'achat). De son côté, Genoa préfèrerait conserver le joueur jusqu'à la fin de la saison, mais il ne représente à priori pas un obstacle. Scamacca semble être la meilleure solution, un investissement pour le présent et le futur de la Juventus. La sensation est que cette opération est en mesure d'être conclue, pour autant que les conditions financières et financières répondent aux exigences de tous. Les contacts se poursuivront la semaine prochain.

Andrea Pirlo ne perd pas de vue Olivier Giroud. Malgré les propos de l'attaquant français, qui a déclaré vouloir rester à Chelsea jusqu'à la fin de la saison, le joueur ne serait en réalité par contraire à un transfert à Turin si les bianconeri lui offrent un an et demi de contrat. A voir cependant s'il est réellement en mesure de courir ce risque à quelques mois de l'Euro.

Les alternatives et plans de dernière minute restent Graziano Pellè (libre de tout contrat) et Fernando Llorente, que Naples ne semble cependant pas vouloir lâcher. En Allemagne, on parle également d'un intérêt des bianconeri pour Krzysztof Piatek (ex Genoa et Milan) qui évolue actuellement au Hertha Berlin et qui souhaiterait retrouver la Serie A. Une information qui est cependant à prendre avec des pincettes pour l'instant.

Vous l'aurez compris, les réflexions se poursuivent, mais sans la moindre pression. Si une bonne opportunité se présente, elle sera saisie avant la fin du mercato. Dans le cas contraire, aucune inquiétude: la Juve et Pirlo disposent tout de même des ressources nécessaires et des joueurs offensifs pour faire face à l'absence d'un quatrième attaquant, comme l'a encore démontré Kulusevski mercredi contre Genoa.