🤩 Mbappé, Gündogan, Mmaee... le XI de la trêve internationale | OneFootball

🤩 Mbappé, Gündogan, Mmaee... le XI de la trêve internationale

Logo : OneFootball

OneFootball

Erwann Simon

Gloire, espoir, désillusion… partout sur le globe, la trêve internationale de novembre a mis certaines équipes en difficulté ; d’autres ont au contraire fait un grand pas vers la coupe du monde, voire s’y sont qualifiées. Voici un onze de ceux qui ont brillé lors de cette double semaine internationale. Avec, comme règle, un joueur maximum par sélection.


Dans les cages, Yann Sommer, qui a activement contribué à la qualification de la Suisse aux dépens de l’Italie, notamment en arrêtant un penalty de Jorginho.

Derrière : José Sagredo. Le nom le moins connu de la liste joue en Bolivie et a contribué à l’un des résultats phare de la trêve, la victoire de sa sélection contre l’Uruguay (3-0), dans des conditions dantesques liées à l’altitude à La Paz. En Amérique du Sud toujours, si l’Équateur a gagné ses deux matches et fait un grand pas vers le Qatar, elle le doit à ses défenseurs (2 buts, dont celui victorieux de Pedro Hincapié contre le Venezuela).

Enfin, si Harry Kane est devenu le meilleur buteur des éliminatoires grâce à un quadruplé contre Saint-Marin, c’est bien Harry Maguire qui avait ouvert les hostilités lors du 10-0 historique, devenant le meilleur buteur international de l’histoire des défenseurs centraux anglais (sept pions).

Au milieu, avec André Zambo Anguissa (Cameroun), buteur contre le Malawi puis titulaire lors de la victoire éliminant la Côte d’Ivoire de la course au Qatar, on retrouve Ilkay Gündogan — trois buts en deux matches pour un milieu, peu commun. À leurs côtés, le maître à jouer canadien Stephen Eustaquio, auteur d’un match abouti lors de la victoire solide et surprenante contre le Mexique (2-0).

Le serbe Dusan Tadic (buteur et passeur décisif contre le Portugal) et l’algérien Youcef Belaïli (un but et deux passes décisives en deux matches) se partagent le rôle de meneur. Pour celui de dynamiteur, il est tout trouvé : Kylian Mbappé, évidemment. Parfait pour servir Ryan Mmaee, qui s’est fendu de deux doublés coup sur coup pour parachever le parcours sans faute de la sélection marocaine.

Photo IconSport