Mazzù n'avait que...8 joueurs à sa disposition pendant la trêve | OneFootball

Icon: Walfoot.be

Walfoot.be

·30 septembre 2022

Mazzù n'avait que...8 joueurs à sa disposition pendant la trêve

Image de l'article :Mazzù n'avait que...8 joueurs à sa disposition pendant la trêve

Anderlecht compte de nombreux internationaux au sein de son noyau. Résultat : Felice Mazzù a donné des entraînements en comité réduit durant la trêve, et a récupéré des joueurs gonflés à bloc.

Le Sporting d'Anderlecht peut être fier de compter un très grand nombre d'internationaux au sein de son groupe, que ce soit en équipe A ou en équipes de jeunes (retrouvez leur bilan ici). Seul souci : lors de la trêve, l'entraîneur se retrouve avec un noyau très réduit. "Ca a fait du bien à beaucoup de joueurs de partir, ils sont revenus avec le sourire et en bonne forme physique", souligne cependant Felice Mazzù. Seul Marco Kana soigne une inflammation et n'est pas à 100%, tandis qu'une décision sera prise samedi concernant Francis Amuzu.

Benito Raman, légèrement touché avant la trêve, est également de retour. "Oui, il faisait partie des...8 joueurs dont je disposais (sourire). Nous ne sommes pas les seuls dans cette situation", relativise ensuite Mazzù. "Cela permet de faire autre chose, nous avons organisé un team-building. Nous avons fait autre chose avec ces 8 joueurs, ou plutôt 10 car j'ai repris deux U23. Ca permet de changer les habitudes".

Image de l'article :Mazzù n'avait que...8 joueurs à sa disposition pendant la trêve

Diawara et Esposito ont pris du temps de jeu

Quelques cas ont été évoqués en particulier. Ainsi, celui d'Amadou Diawara, qui revenait de blessure et a tout de même été aligné avec la Guinée, emmagasinant du temps de jeu. "Nous étions en contact fréquent avec le sélectionneur guinéen et tout s'est bien passé. Amadou a pris ses responsabilités. Il était prêt physiquement mais c'est mentalement que tout se joue aussi quand vous revenez d'une blessure", pointe Mazzù.

Sebastiano Esposito, pas en confiance en ce début de saison, a également pu jouer avec les U21 italiens. "Ca lui fait du bien, et c'est toujours un honneur de porter les couleurs de la Squadra", sourit l'entraîneur anderlechtois. "Ca ne peut qu'être positif sur le plan mental, même s'ils ont fait match nul et perdu le second match".

À propos de Publisher