L'Union détruit Ostende dans ses bases et est champion d'automne | OneFootball

L'Union détruit Ostende dans ses bases et est champion d'automne

Logo : Walfoot.be

Walfoot.be

Ce dimanche, l'Union a démontré toute sa puissance en marchant sur Ostende, en signant des buts de qualité... beaucoup de buts de qualité.

La défaite de l'Antwerp, un peu plus tôt dans la soirée, conjugée à celle du Club de Bruges vendredi à Malines, offrait une belle opportunité à l'Union: en cas de victoire sur la pelouse d'Ostende ce dimanche soir, le nouvel objectif de Felice Mazzù serait atteint: le titre de champion d'automne.

Comme souvent, les Bruxellois débutent la rencontre pied au plancher et après un but annulé de Nieuwkoop, c'est Undav qui profite d'une grossière triple erreur défensive locale pour ouvrir le score (5', 0-1). C'est un gros coup sur la tête pour les Ostendais, qui avaient déjà une fâcheuse tendance à encaisser assez facilement. Et ce n'est pas terminé car l'Union, si on ne lui offre pas les occasions, va les chercher lui-même. Un superbe une-deux entre Nieuwkoop et Undav dans les petits espaces permet à ce dernier de doubler la mise (16', 0-2).

La rencontre serait déjà terminée? Pas encore car après un gros tampon au milieu de terrain, laissant deux hommes au sol, la défense de l'Union se troue et Ambrose réduit la marque (23', 1-2). Le KVO pousse alors pour revenir, mais Ndicka voit son but refusé pour une position de hors-jeu. C'est le tournant du match car dans la foulée, Nielsen récupère un ballon repoussé dans l'axe et rend deux buts d'avance à son équipe (30', 1-3). Juste avant la pause, Undav démontre que comme les autres semaines il ne veut pas juste marquer des buts: il se paie deux défenseurs sur un dribble et sert Brugess qui marque comme à la parade (45'+3, 1-4).

A la pause, Blessin effectue trois changements... qui font illusion quelques minutes mais pas plus. Alors que le déluge s'abat sur la pelouse, Vanzeir tente de se trouver un angle de tir, mais il finit par centrer pour Undav qui marque encore comme à la parade (60', 1-5). Vous en voulez encore? Ostende non, mais pourtant le sixième but arrive sur un corner de Nielsen et une tête de Burgess (70', 1-6). Undav, ou Vanzeir, difficile à dire, marque une nouvelle fois. Le Diable était face au gardien, et après un tir manqué, lobe Hubert... Undav passe près du ballon ou le touche du nez... peu importe, c'est 1-7 (80', 1-7). La Pro League décidera du nom du buteur.

L'Union s'impose donc facilement chez des côtiers qui ne sont plus que l'ombre d'eux-même cette saison. Ces trois points offrent le titre de champion d'automne à l'Union, et c'est on ne peut plus mérité. Le rêve continue.

À propos de Publisher