L’Ultimo Gazette du 3 mai 2021 | OneFootball

L’Ultimo Gazette du 3 mai 2021

Logo : UltimoDiez

UltimoDiez

Suspens à son comble ou ayant carrément pris fin, les derniers rounds des championnats approchent. L’Ultimo Gazette vous emmène à travers l’Europe pour ne rien en manquer.

L’Affiche

AS Monaco – Olympique Lyonnais

Jean-Michel Aulas avait promis que Lyon surprendrait pour ce match. Dans un premier temps, il n’y avait rien d’étonnant à ce que Rudi Garcia se trompe complètement dans son approche du match, et que Monaco en profite grâce à l’inarrêtable duo Ben Yedder-Volland. Il n’y avait pas vraiment non plus de surprise à voir Memphis tenter de sauver les meubles seul au milieu de 5 monégasques. Et il n’y avait encore une fois, vous l’aurez compris, pas de surprise à voir les sorties kamikazes d’Anthony Lopes finir par lui jouer des tours. Deux coéquipiers au sol et surtout un direct du droit dans la mâchoire d’un adversaire synonyme de penalty offert à Monaco.

Plus surprenant en revanche, le fait de voir l’ASM complètement lâcher le match en seconde période, encore plus après l’expulsion de Caqueret. Mais nous n’en sommes pas encore là où voulait en venir JMA. Non, en effet la vraie surprise aura été de voir tous les placardisés de Rudi lancés dans la panique dans le temps additionnel lui sauver la mise, et que le buteur providentiel ait été le plus oublié de tous au cours de la saison, Rayan Cherki. 3-2 à 10 contre 11. Un tel succès, ça méritait bien une bonne célébration, une bonne dose de chambrage et… une bagarre générale, et sans doute plusieurs suspendus pour les matchs restants ? Quelqu’un a prévenu De Sciglio que Lyon est encore 4e ?

Le Fuoriclasse

Cyle Larin – Besiktas SK

7-0. Au vu du score, on peut penser que Besiktas vient de démolir une petite équipe relégable sur la route d’un titre qui lui tend désormais les bras. Mais non, c’est bien Hatayspor, 6e au classement, qui a pris la gifle de la semaine. Auteur de 15 buts en championnat au coup d’envoi, l’ancien joueur d’Orlando City s’est régalé face à la défense adverse et porté son total à 19. Pas content ? Quadruplé. Après le succès qu’y a connu Hutchinson, on se dit qu’il se passe vraiment quelque chose entre Besiktas et les Canadiens.

L’Ultimo XI

Yuri Dyupin – Rubin Kazan : Dans le choc pour l’Europe face au Dinamo Moscou, le Rubin a été dominé de bout en bout, a subi 25 frappes et joué 40 minutes à 10. Et pourtant, il s’est imposé 2-0. Le secret ? Un gardien à la baraka affolante sur sa ligne. Arrêts surréalistes de par leur fulgurance ou leur style peu académique, il y avait le choix.

Zeki Celik – Lille OSC : Comme son compatriote le roi Burak, Zeki a pris le chemin des filets contre Nice pour permettre aux Dogues de gagner 2-0. Un but qui vaut de l’or, voire plus, nous dira un avenir proche.

Eder Militão – Real Madrid : Solide depuis plusieurs semaines dans la charnière centrale madrilène, le Brésilien s’invente désormais buteur pour permettre à son équipe de passer devant contre Osasuna. Et continuer d’espérer le titre.

Lewis Dunk – Brighton H&A : Comme un symbole, les joueurs ayant fait la différence entre Brighton et Leeds auront été les défenseurs centraux. Les hommes de Potter n’auront jamais tremblé balle au pied, assurant une base sereine à la construction du jeu.

Javi Galan – SD Huesca : Habitué à être le meilleur joueur de son équipe cette saison, il a encore porté les siens face à la Real Sociedad dans un match crucial pour le maintien.

Imran Louza – FC Nantes : Il y a des miracles qui marquent une vie, mais la victoire de Nantes 4-1 chez les Brestois restera une énigme. Une passe décisive pour Ludo Blas sur le but du 2-0 puis un but pour le 3-0, on aura vu une partidazo de celui qui vient de fêter ses 22 ans.

Adrien Silva – Sampdoria : Un bel abattage habituel et un but qui terrasse la Louve. La Samp doit littéralement son maintien au Portugais aujourd’hui.

Marcos Llorente – Atletico de Madrid : Quand Suarez n’arrive plus à enchaîner les buts pour sauver l’Atléti, l’homme de Diego Simeone s’y colle. Contre Elche il inscrit un but d’une frappe contrée de la main par un défenseur, mais décisif, qui garde les madrilènes en tête de la Liga.

Rodrigo Palacio – Bologne FC : Toujours à l’affût dans la surface, le padawan le plus âgé de l’histoire après Grogu a fait la leçon à la Fiorentina en plantant 3 buts. De quoi arracher un nul pour Bologne qui voit le maintien se rapprocher, et garde la Viola en zone dangereuse un peu plus bas.

Cyle Larin – Besiktas SK : voir le fuoriclasse.

Kike – SD Eibar : À 31 ans, il devient le premier joueur de l’histoire du club à inscrire un triplé en Liga et le meilleur buteur de l’histoire du club en Liga. Et peut-être le sauveur du club basque, qui espère se maintenir.

Die Mannschaft

FC Zenit

Après avoir fait craquer le Spartak dans la course au titre, le Zenit n’avait plus que le Lokomotiv pour tenter de le dépasser. Et ça tombe bien, les deux équipes s’affrontaient ce week-end. Match pour le titre ? Suspense ? Absolument pas. Les ciel-et-blanc ont éparpillé les Moscovites 6-1, s’offrant ainsi leur 3e titre consécutif dans une Gazprom Arena pleine à craquer. On vous aurait bien parlé du nouveau triplé de Sardar Azmoun, mais son compère de l’attaque Artem Dzyuba a plus brillé que lui. Non pas en inscrivant plus de buts puisqu’il n’a mis qu’un doublé, mais en se rendant sur le podium en costume de Deadpool. Parce qu’il n’y a pas que la Superliga qui est un terrain de jeu trop petit pour le géant russe. Les réseaux sociaux aussi.

Tous ensemble: “C’est normal en Russie !”

Le Golazo

Nani – Orlando City

Deux matchs de MLS consécutifs que le Portugais cherche à se faire concurrent au prix Puskas. On ne sait pas si il y arrivera alors en attendant, on lui offre cette nomination dans la Gazette.

Le Mister

Antonio Conte – Inter

Objectif revanche atteint. Il y aura fait laisser des plumes à l’Inter, mais Antonio Conte sera le premier à prendre le trophée de champion de Serie A à la Juve. Cela aura coûté deux saisons de prises de bec publiques avec la direction, des choix de recrutement coûteux à terme pour le club, le sacrifice de toutes les autres compétitions et de toute envie de bien jouer depuis fin 2020 de son propre aveu, mais c’est fait. Conte tient sa revanche, l’Inter son premier trophée depuis 10 ans.

L’Enjeu

DFB Pokal : Finale inédite et fin d’un rêve

Pas de Bundesliga ce week-end mais deux demi-finales de Coupe d’Allemagne entre le Werder Brême et Leipzig d’un côté, Dortmund et Holstein Kiel de l’autre. Le petit poucet de la compétition, tombeur du Bayern en janvier dernier, n’a cette fois-ci pas eu autant de chance face au BVB. Les Borussen ont scellé leur sort dès la première mi-temps, avec un doublé de Reyna, puis un but de Marco Reus, Thorgan Hazard et Bellingham : 5-0. Heureusement pour eux, ça n’ira pas plus loin en seconde mi-temps. Le parcours des actuels quatrièmes de Bundesliga2 reste cependant très honorable.

La veille de cette rencontre, le Werder avait emmené Leipzig en prolongations, le score étant resté vierge à l’issue du temps réglementaire. Une victoire tout sauf facile pour les hommes de Nagelsmann qui ont dû attendre la 121e minute et le but de Emile Forsberg pour se qualifier en finale. Toujours dans la course au titre pour la Bundesliga mais bien distancés par le Bayern, les Rotten Bullen ont une opportunité bien plus nette de gagner un titre avec la Coupe. À Dortmund on y voit un moyen de jouer la Coupe d’Europe, désormais unique moyen de sauver la saison du club, 5e de Bundesliga.

La Déception

AS Rome

Le calice jusqu’à la lie. Malgré sa terrible saison, la Roma s’était offert un peu d’espoir cette semaine. L’espoir d’abord européen, avec une demi-finale de C3 à jouer. L’espoir sur le plan national ensuite, les 6pts de retard sur le top6 n’étant pas encore une fatalité. Bilan: Démolition 6-2 par les Red Devils jeudi. Fin de saison actée pour Pau Lopez, Jordan Veretout et Leonardo Spianzzola suite à leurs blessures respectives lors de la première mi-temps du match.

Le déplacement sur la pelouse de la Sampdoria ce week-end ? Deux glissades pour Kumbulla qui laisse son vis-à-vis mener l’action de l’ouverture du score, un second but pour entériner l’issue de la rencontre, et un péno loupé par Dzeko pour faire bonne mesure. La Samp de Ranieri valide son maintien, tandis que les hommes de Fonseca vont finir la saison à lutter pour ne pas laisser la 7e place à Sassuolo. Seul objectif encore atteignable.

La Décla

Pep Guardiola

Sur le point d’être champion avec Manchester City en Premier League et revenant d’une victoire 2-1 contre Paris en match aller de la demi-finale de Ligue des champions, Pep tient à nuancer les propos des journalistes en conférence de presse. Il met la focale sur la régularité de son équipe cette saison, plutôt que de parler de génie quand il gagne de façon un peu chanceuse en LDC. La sur-analyse et la surinterprétation médiatique sont principalement visées par le coach catalan, dans un monde où la Ligue des champions et les résultats semblent gouverner la pensée populaire.

Le Dérapage

Old Trafford envahi

La gronde des supporters anglais, épisode 2. Ou plutôt, prolongation d’un épisode 1 entamé avec les manifestations contre la SuperLeague. A Manchester, le mouvement s’est étendu pour manifester désormais contre les Glazer, propriétaires du club. Et alors que les Red Devils devaient recevoir Liverpool, Old Trafford a été envahi, provoquant le report du match.

Le Théâtre des Rêves est devenu le temps de quelques heures le théâtre de la débâcle de la gestion du football par le business. Et un aussi un petit peu le théâtre du n’importe quoi, comme seuls les Anglais savent le faire. Une sieste sur les filets transformée en lourde chute par une frappe tendue, les poteaux de corner dérobés, le retourné de Wayne Rooney aux relents de bière brune… merci internet.

Le Contre-Pied

Simeone sous pression ?

À la 91e, un pénalty est sifflé en faveur de Elche, alors que l’Atlético menait 1-0 dans un match aussi décisif que compliqué pour les Colchoneros. Mais Oblak arrête son énième pénalty de la saison, les pieds plus ou moins sur la ligne, les hommes de Simeone empochent les 3 points. D’où la joie presque irrationnelle du coach argentin et de son adjoint quand le gardien slovène sauve les siens.

Le Geste

Adnan Januzaj – Real Sociedad

La Real Sociedad a perdu ce week-end contre un Huesca pourtant pas en grande forme. Alors que l’on a dit adieu à l’équipe flamboyante du début de saison, il reste encore quelques éclairs de génie en individuel. Et ce week-end c’était au tour de Januzaj.

Le Chiffre

3282

L’Inter officiellement champion, c’est un règne ininterrompu de 3282 jours qui s’achève pour la Juve. Un record qui ne sera sans doute jamais battu, ou pas avant très longtemps de l’autre côté des Alpes.

La Tribune

AIK

Ce dimanche, l’AIK Fotboll s’est imposé chez lui, à Solna, contre Elfsbjorg. Un succès auquel les supporters du club n’ont évidemment pas assisté, privés de stade par les mesures sanitaires en vigueur. Cependant, ces mêmes supporters ont compris que ces lesdites mesures ne s’appliquaient pas dans les grands ensembles commerciaux. Le rendez-vous a alors été donné, pour faire du bruit en portant les couleurs du club, et dénoncer l’absurdité de la chose à leur yeux.

La Belle Histoire

Jeune ailier gauche de 18 ans arrivé à Villarreal en 2017, Yeremi Pino a inscrit face à Getafe un but qui vaut de l’or. Entré à la 69e, il marque à la 79e LE but qui permet au Sous-marin jaune de prendre 3 points face à Getafe, cruciaux dans la course aux places européennes en Liga.

Photos: IconSport

À propos de Publisher