LOSC – PSG : les notes des Dogues

Logo : Le Petit Lillois

Le Petit Lillois

Image de l'article : https://image-service.onefootball.com/crop/face?h=810&image=https%3A%2F%2Fi0.wp.com%2Fwww.lepetitlillois.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2021%2F08%2F1004336742-1-e1627853641804.jpg%3Ffit%3D721%252C606%26ssl%3D1&q=25&w=1080

Au terme d’un match dans un contexte particulier, le LOSC remporte son premier Trophée des Champions grâce à un but splendide de Xeka. Voici les notes des Dogues.

Leo Jardim (6,5) : Son match était parfait avec des situations peu nombreuses mais bien gérées. Mais il aurait pu gâcher sa belle prestation sur cette grossière erreur en fin de match, heureusement rattrapée.

Tiago Djalo (7) : Préféré à Jérémy Pied, il s’est attelé à contenir ses adversaires en ne leur offrant aucune possibilité.

José Fonte (7) : Le capitaine lillois a été intraitable face à Icardi et dans ses duels pour empêcher les attaques parisiennes. Également intéressant dans son utilisation du ballon.

Sven Botman (7) : Le Néerlandais a retrouvé son compère de la défense centrale et sa complicité avec une grande importance pour contenir le temps fort parisien.

Reinildo (6) : Peu aidé par Bamba face aux montées incessantes d’Hakimi, il a petit à petit réussi à gérer cette infériorité numérique dans son couloir.

Luiz Araujo (5) : Toujours très généreux dans l’effort et important défensivement, le Brésilien n’a cependant pas influé les attaques lilloises avec plusieurs mauvais choix.

Benjamin André (6) : Toujours aussi important pour harceler l’adversaire dans des zones importantes, le vice-capitaine lillois a été très utile dans le travail ingrat.

Xeka (7,5) : Comme son compère du milieu de terrain, le Portugais a été peu en vue avec le ballon mais important sans. Et il est le seul buteur de la rencontre d’une sublime frappe en fin de première mi-temps.

Jonathan Bamba (5) : Il a manqué d’apport offensivement même si, contrairement à Araujo, il aurait pu être décisif si Yilmaz avait mieux géré son action. Défensivement, il a souvent été dépassé par l’activité d’Hakimi.

Burak Yilmaz (6) : Passeur décisif sur le but de Xeka, l’avant-centre turc a pesé sur la défense parisienne avec des courses incessantes. Il aurait pu marquer à plusieurs reprises mais n’était pas dans un bon jour au niveau de la finition.

Jonathan David (5) : Très peu trouvé, le Canadien a souvent proposé par des mouvements sans ballon, sans jamais être servi dans de bonnes conditions. Mais il a travaillé, comme le reste de l’équipe.

Mentionné dans cet article
À propos de Publisher