LOSC : décembre de tous les dangers | OneFootball

LOSC : décembre de tous les dangers

Logo : Le 11 HDF

Le 11 HDF

Un ultime rendez-vous en poules de Ligue des Champions, une difficile entrée en lice en coupe de France mais surtout des affiches extrêmement compliquées à jouer en Ligue 1, tel est l’imposant calendrier du LOSC pour ce dernier mois d’une année 2021 riche en émotions.

Rennes, le dauphin

En délicatesse en Ligue 1, le LOSC va démarrer le dernier mois de l’année civile avec un bien difficile déplacement chez l’actuel dauphin du Paris Saint-Germain. Mais plus qu’un rendez-vous chez le deuxième, les Lillois se rendent chez une équipe qui, toutes compétitions confondues, n’a plus perdu depuis le 19 septembre, à Marseille (0-2), et a depuis signé dix victoires et trois matches nuls, s’offrant notammenent le scalp du PSG (2-0) mais également de Lyon (4-1). Tout un programme !

Troyes, choc de deuxième partie de tableau

En sérieuse difficulté, le LOSC a néanmoins l’avantage de ne pas perdre à domicile. Toutes compétitions confondues, seul l’OGC Nice est venu s’imposer à Pierre-Mauroy, le 14 août dernier. Néanmoins, les Lillois éprouvent des difficultés à l’emporter à domicile et la réception de Troyes, concurrent direct au maintien, pourrait ne pas simplifier les choses tant les Nordistes ne sont pas impériaux. La réception d’une équipe joueuse sera-t-elle un point de lancement ou une nouvelle faillite collective précipitant l’effectif de Jocelyn Gourvennec vers le bas ?

Wolfsburg, un point, c’est tout !

En Allemagne, la donne sera simple pour voir les huitièmes de finale de la Ligue des Champions puisqu’une victoire ou un match nul enverront le LOSC parmi les seize dernières équipes engagées dans la plus grande compétition européenne de clubs. A l’inverse, une défaite reversera les Lillois en seizièmes de finale de la Ligue Europa. Les Nordistes ont les cartes en main pour leur destin européen.

Lyon, un gros en reconquête

Supposée affiche de haut de tableau, ce LOSC – Lyon est également le symbole de la difficulté pour une équipe de s’attacher aux résultats d’un nouvel entraîneur. Si les Lillois sont autant dans le dur dans le jeu que dans les résultats, les Lyonnais affichent de très belle prestations mais ne parviennent pas à valider par un enchaînement de résultats positifs. Qu’en sera-t-il de choc dans le Nord ?

Auxerre, l’entrée en lice piégeuse

Hiérarchiquement supérieur, le LOSC ne partira toutefois pas en grandissime favori de son 32èmes de finale de coupe de France. Calée entre la réception de Lyon et un ultime déplacement à Bordeaux, cette entrée en lice face à l’AJ Auxerre, actuel troisième de Ligue 2, a tout du match piège par excellence. En mauvaise posture en Ligue 1 jusqu’ici, Lille bradera-t-il la coupe pour se concentrer sur son maintien ?

Bordeaux, le dernier arrêt avant Noël

Deux équipes phares du championnat en difficulté et qui se retrouvent à jouer le maintien, voilà le programme de cette dernière rencontre de l’année entre Bordeaux et le LOSC qui présentent un point commun dans cette douleur : la présence récente ou actuelle dans leurs rangs de Gérard Lopez. Cette affiche entre les deux derniers clubs de l’homme d’affaires luxembourgeois est surtout une rencontre entre deux formations qui luttent pour leur survie, autant sportive que financière. Joyeux Noël !

Le calendrier détaillé du LOSC :

1er décembre : Rennes (à l’extérieur)

4 décembre : Troyes (à domicile)

8 décembre : Wolfsburg (à l’extérieur)

12 décembre : Lyon (à domicile)

18 ou 19 décembre : Auxerre (à domicile)

22 décembre : Bordeaux (à l’extérieur)

Le pronostic de la rédaction : 3 points sur 12

En Ligue des Champions : 1 point sur 3

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher