L'OL termine sa préparation par un revers contre Porto (5-3)

Logo : Olympique-et-Lyonnais

Olympique-et-Lyonnais

Image de l'article : https://image-service.onefootball.com/crop/face?h=810&image=https%3A%2F%2Fwww.olympique-et-lyonnais.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2021%2F07%2FCherki-1.jpg&q=25&w=1080

L’Olympique lyonnais a terminé sa préparation par une défaite conséquente contre Porto ce samedi (5-3). Il faudra se relever car désormais, place à la Ligue 1 avec la réception de Brest le week-end prochain.

La préparation est finie pour l’Olympique lyonnais. Ce samedi, l’OL disputait un dernier match amical à Porto. Un test qui s’est mal terminé avec une lourde défaite 5 à 3. Le chantier est important et les points faibles largement identifiables malgré certaines phases intéressantes.


Trop d'erreurs défensives


Comme la semaine passée face au Sporting Portugal (3-2), les Rhodaniens ont montré en première période ce qui les sépare encore des idéaux de Peter Bosz. Beaucoup d’intentions pour relancer cout et presser l’adversaire dans son camp, mais finalement peu de réussite et derrière, ils sont régulièrement punis. A l’image des deux buts concédés contre les Dragons dans ce premier acte, sur un penalty après une erreur de Maxwel Cornet (Sergio Olivera 1-0, 4e) et sur une mauvaise relance de Marcelo (Fabio Vieira 2-0, 30e). Ce dernier a toutefois réduit la marque à la 40e sur un coup franc (2-1).

L’OL a eu beaucoup de mal à appliquer les principes de son entraîneur. Défensivement, il a souvent été pris à défaut lorsqu’il perdait le ballon, notamment chez les latéraux. Offensivement, Il a eu au début des difficultés à prendre à revers le bloc de Porto, avant de petit à petit montrer du mieux dans ce domaine. La deuxième période a confirmé cette impression de montée en puissance des partenaires de Maxence Caqueret, notamment au niveau du pressing, car ils ont bien exploité une attaque rapide pour égaliser grâce à Karl Toko-Ekambi (2-2, 54e).


Une fin de match ratée


Ce ne sera toutefois pas suffisant pour s’imposer car dans cette folle fin de rencontre, l'Olympique lyonnais a sombré en se montrant fébrile défensivement. A l'image de cette erreur de concentration sur un corner qui permet à Pepe d'inscrire la troisième réalisation de son équipe (3-2, 79e), puis les buts coup sur coup de Martinez (4-3, 83e) et Taremi (5-3, 85e). Islam Slimani a pourtant une nouvelle fois marqué pour remettre sa formation à hauteur (3-3 81e).

L’Olympique lyonnais a donc encore du travail avant le début de la Ligue 1 le week-end prochain. Samedi 7 août, Brest sera à Décines pour l’ouverture du championnat. Cette défaite face aux Portugais est un bon condensé de ce quoi doivent améliorer les coéquipiers de Houssem Aouar avant cette affiche. Peter Bosz a en tout cas pu profiter de cette opposition pour se faire une idée du onze qui débutera le premier match officiel de la saison, mais également pour voir le chemin qu'il reste à accomplir pour que ses hommes maîtrisent ses consignes.

Mentionné dans cet article
À propos de Publisher