L'OL a les pieds à Paris mais la tête à Nantes ce dimanche | OneFootball

Icon: Olympique-et-Lyonnais

Olympique-et-Lyonnais

·2 avril 2023

L'OL a les pieds à Paris mais la tête à Nantes ce dimanche

Image de l'article :L'OL a les pieds à Paris mais la tête à Nantes ce dimanche

Ce dimanche, l’OL affronte le PSG pour la 29e journée de Ligue 1. Malgré la prestige de l’affiche, la demi-finale de la Coupe de France trois jours plus tard plane forcément au-dessus du club lyonnais.

Alexandre Lacazette n’y est pas allé par quatre chemins vendredi. Oui, l’OL "joue sa saison mercredi, on le sait." Dans cet exercice chaotique qu’est cette campagne 2022-2023, le club lyonnais a encore cette chance de pouvoir la sauver sur deux matchs couperets. Deux matchs qui pourraient radicalement changer les plans en vue de la saison prochaine. Alors quand un choc contre le PSG s’avance comme ce dimanche (20h45), finalement les têtes sont avant tout tournées vers la Beaujoire plus que le Parc des Princes. Avec la demi-finale de Coupe de France trois jours après, difficile de vraiment occulter ce détail.

À Lyon, la tête est à Nantes, mais les pieds sont bien à Paris. Malgré la proximité de ce rendez-vous de la saison, les Lyonnais ne veulent pas arriver en victime contre le PSG. Sans parler de répétition générale, Laurent Blanc a laissé sous-entendre que ce match de championnat doit servir à préparer Nantes. "Je suis de ceux qui pensent que pour bien préparer Nantes, il faut bien jouer contre le PSG. Si on pense trop à Nantes, ce serait le meilleur moyen de se tromper." Une pensée partagée par notre consultant Nicolas Puydebois. "Pour ne pas être ridicule contre le PSG et préparer au mieux Nantes avec de la confiance, il faut aborder ce match de championnat comme un match de Coupe."

Blanc ne veut pas penser à Nantes mais...

Ce dimanche, l’entraîneur lyonnais pourra compter sur l’ensemble de ses troupes. Anthony Lopes est de retour, tout comme Maxence Caqueret. Après quatre matchs manqués, le gardien va retrouver le but lyonnais pour "retrouver ses repères" en vue du match contre le FC Nantes. C’est là tout le paradoxe auquel l’environnement lyonnais est confronté depuis quelques jours, voire depuis le tirage. Ne pas penser à Nantes pour faire bonne figure à Paris et en même temps gérer cette échéance qui sera déterminante pour l’avenir de l’OL en 2023-2024.

"C’est dans nos têtes, c’est sûr, même si le coach nous répète qu’il y a un match avant. Il y a la confiance à aller chercher, rappelle Alexandre Lacazette. On a aussi envie de faire un gros match. Ce sont toujours les gros matchs de la saison, dans le calendrier, on les regarde. C’est dommage que ce soit trois jours avant un gros match. On doit faire une belle prestation dès dimanche pour être au mieux contre Nantes."

Vers un turnover à l'heure de jeu

Dixième du championnat, position que le capitaine lyonnais "n’imaginait pas à son retour", l’OL n’a plus rien à jouer et ce rendez-vous contre le PSG est avant tout un match de gala, pourrait-on dire. Doit-il alors mettre toutes ses forces dans ce rendez-vous dominical ? Au coup d’envoi, l’équipe alignée par Blanc sera celle qui débutera contre Nantes, trois jours plus tard. Hormis un doute sur l’état de fraîcheur de Nicolas Tagliafico suite à son voyage en Argentine, les autres internationaux ont joué, mais sans excès. Rien n’indique donc à une revue d’effectif, bien que le cours du match et les cinq changements devraient permettre à Blanc de gérer ses cadres.

Corentin Tolisso avait fait l’impasse sur l’opposition organisée en milieu de semaine, Alexandre Lacazette avait été sorti par précaution avant la trêve tandis que Lopes et Caqueret ne seront revenus que ces derniers jours. Blanc "va tenir compte de l’évolution des joueurs qui ont été blessés, ou qui sont blessés. On tiendra aussi compte de l’évolution du match." Face au PSG, l’OL voudra faire bonne figure, mais ça ne devrait durer qu’un temps. Les Lyonnais ont une saison à sauver et ce n’est clairement pas au Parc.

À propos de Publisher