Loïs Openda fait la fierté de sa maman : "Il a toujours dit qu'il ne voulait jouer que pour la Belgique" | OneFootball

Loïs Openda fait la fierté de sa maman : "Il a toujours dit qu'il ne voulait jouer que pour la Belgique"

Logo : Walfoot.be

Walfoot.be

L'attaquant de Vitesse Arnhem a vu son rêve être réalisé : une sélection chez les Diables Rouges.

Ca y est. Après une saison de très haute facture au Vitesse Arnhem (23 buts toutes compétitions), l'attaquant prêté par le Club de Bruges Loïs Openda est appelé en sélection nationale avec les A.

A l'annonce de la bonne nouvelle, Het Laatste Nieuws a contacté la maman du joueur de 22 ans. "Je suis tellement heureuse", s'est-elle exprimée, submergée par l'émotion. "Je travaillais dans le jardin quand Lois a appelé Je savais que la liste serait annoncée aujourd'hui, mais je ne me suis délibérément pas concentrée là-dessus. Il était super émotif. 'Maman, tu le sais déjà ? J'ai été sélectionné !' Je pleurais avec lui au téléphone. Je lui ai envoyé un autre long SMS : 'Je suis super fier de toi, mais assure-toi d'être toujours toi-même.' Je dois aussi lui donner des conseils en tant que mère. Il est en sélection, mais maintenant c'est à lui de doubler la mise pour qu'il puisse aussi rester Diable Rouge."

Elle a partagé également le ressentiment de son fils avant l'annonce de la sélection de Martinez, lui qui a fait toutes ses classes en équipes d'âge. "Maman, si je ne suis pas sélectionné maintenant, je ne sais pas quand ça le sera", lui avait-il dit. "C'est normal après une saison comme celle-là, je pense, mais l'entraîneur décide qui joue."

"Depuis qu'il joue à Vitesse, ils voient en Belgique qui est le vrai Lois Openda, je pense. Il a aussi bien joué en U21, c'est comme ça qu'il s'est fait un nom ici", poursuit-elle, avant d'affimer que son fils a toujours voulu porter le maillot des Diables, lui qui a aussi été approché par le Maroc. "Lois a dit un non catégorique au Maroc. Il a toujours dit : 'Si je ne peux pas jouer pour la Belgique, alors ce ne sera pour personne'."

Mentionné dans cet article

À propos de Publisher