L'ITW 🛋 de Wass : "Démocratiser le freestyle"

Onefootball

Lucas Hybord

Image de l'article : L'ITW 🛋 de Wass : "Démocratiser le freestyle"

Wass est une star du freestyle et des réseaux sociaux depuis plusieurs années. Recordman du monde de tours du monde, il a lancé sa marque Speen en 2017 pour développer et professionnaliser le freestyle.

Ton CV foot

  • Ton Ă©quipe prĂ©fĂ©rĂ©e ?

J’habite à Paris, donc je penche pour le PSG, avec qui je travaille souvent. Mais j’aime le football en général, je prône le beau jeu. Venant de Clermont, je supporte aussi un peu le Clermont Foot.

  • Ton joueur actuel prĂ©fĂ©rĂ© ?

Cristiano Ronaldo. J’aime son parcours et ce qu’il véhicule en terme de valeurs et de travail.

  • Ton joueur prĂ©fĂ©rĂ© de l’histoire ?

J’en ai deux, c’est difficile de choisir. Je dirais Ronaldinho et Thierry Henry. Quand j’étais petit, j’essayais d’imiter les accélérations et les enroulés de Henry. J’aime aussi ce qu’il dégage, une forme d’arrogance, mais pas dans un sens négatif.

  • T’as dĂ©jĂ  jouĂ© en club ? Ă€ quel niveau ?

À très bas niveau ! À Clermont on appelait ça le Critérium, c’était le plus bas des plus bas niveaux. Après je suis monté un peu, en jouant à tous les postes, sauf gardien ! Je ne tenais pas en place, je n’étais pas très bon tactiquement.

  • Ton meilleur souvenir foot ?

La victoire de l’Algérie à la CAN et le coup-franc de Mahrez en demies. Je n’oublie pas aussi France-Brésil lors de la Coupe du monde 2006.

  • En 2017, tu as lancĂ© Speen, c’est ça ?

Oui, c’est une marque de freestyle, car je veux démocratiser ce sport. Il y a beaucoup de valeurs derrière. La marque vend surtout des ballons, mais aussi plein d’autres accessoires. C’est adapté à tous, débutants ou confirmés et on met en avant de nombreux talents qui n’ont pas une grande visibilité. Si je dois comparer avec un autre sport, le freestyle prend la direction du skateboard.

On développe aussi en ce moment Speen Girl, car il y a énormément de filles qui font du freestyle et qui ont un gros niveau. Donc on essaie de promouvoir le freestyle féminin, qui n’est pas assez mis en avant par rapport à son potentiel.

Le confinement

  • Un match Ă  revoir ?

France-Brésil de 2006. Zidane avait fait un gros match, je me souviens de son sombrero sur Roberto Carlos.

  • Un livre foot Ă  lire ?

Je ne lis pas beaucoup, mais si Ronaldo fait une autobiographie, je la lirais.

  • Comment suis-tu le foot ?

Les réseaux sociaux et Onefootball bien sûr !

  • Un manga, un film sur le foot ?

« Ballon sur bitume Â», un documentaire sur le foot de rue, de quartier. Et un autre reportage appelĂ© « Footeuses« , sur le mĂŞme sujet mais par rapport au football fĂ©minin.

  • Une chanson liĂ©e au foot ?

L’hymne de la Ligue des champions. Depuis que je suis petit, il me fait rêver.

  • Tu prĂ©fères une soirĂ©e console, taper un foot avec tes potes ou aller au stade ?

Les stades ce n’est pas ce que je préfère, j’apprécie plus regarder les matches à la télé. FIFA j’aime bien, mais je suis nul. Donc je dirais plutôt faire un foot.

  • Football Manager ou pas ?

Pas du tout, je n’ai pas la patience pour ça !