L’Inter remporte le Derby d’Italie

Logo : Juventus-fr.com

Juventus-fr.com

Image de l'article : https://image-service.onefootball.com/crop/face?h=810&image=https%3A%2F%2Fwww.juventus-fr.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2021%2F01%2Finter-juventus-17-01-2021.jpg&q=25&w=1080

La Juventus a subi une bien triste défaite ce soir à San Siro contre l'Inter. Après deux victoires consécutives au Meazza grâce à Higuain, la Vieille Dame s'est inclinée 2-0 aujourd'hui, au terme d'un match qu'elle n'aura jamais su prendre en main. Méconnaissables, les bianconeri sont tout simplement passés à côté de leur match. Nous avons probablement vu ce dimanche la plus décevante Juve de cette première partie de saison.

Le début de rencontre est très équilibré, les deux équipes se livrant une belle bataille tactique. Ce sont malheureusement les interistes qui ouvrent le score après treize minutes de jeu par l'intermédiaire de Vidal, qui anticipe de la tête Danilo (1-0). La Juve semble ensuite en difficulté: elle peine à réagir et à déstabiliser une équipe de l'Inter qui s'est installée dans sa moitié de terrain, sans subir beaucoup de pression. Après vingt minutes difficiles, les bianconeri commencent à tenter quelque chose mais l'Inter défend en bloc et tente de faire mal sur des contres. Chacune de ses initiatives crée du danger. A l'inverse, la Vieille Dame n'est malheureusement pas à la hauteur au niveau de la détermination et de la concentration, elle n'est pas dans son match.

C'est une Juve en apparence plus offensive et agressive qui remonte sur la pelouse après la pause mais sur sa première occasion, à la 52e, l'Inter parvient à doubler la mise: Bastoni sert un ballon en or en profondeur à Barella qui s'en va vers le but et ne laisse aucune chance à Szczesny (2-0). Pirlo n'a d'autre choix que de révolutionner l'équipe et de la rendre plus offensive. Bernardeschi, McKennie et Kulusevski prennent les places de Frabotta (blessé), Rabiot et Ramsey. Mais l'impact n'est pas celui escompté, la Juve ne parvient toujours pas à faire la différence. Le rythme qu'elle tente d'imposer n'est pas digne de l'importance de la rencontre. Malgré quelques dernières tentatives dans le final (notamment une frappe de Chiesa repoussée par Handanovic), l'équipe est tout simplement incapable d'inverser la tendance. Au fUne défaite logique et méritée, non pas parce que l'Inter était plus forte, mais surtout parce que la Juve n'est finalement jamais entrée dans son match.

Fiche du match

Inter Milan 2 - 0 Juventus

Buts: Vidal 13', Barella 52'

Cartons jaunes: Bonucci 36', Young 59', Morata 62'

Inter Milan (3-5-2): Handanovic; Skriniar, De Vrij, A. Bastoni; Hakimi, Barella, Brozovic, Vidal (Gagliardini 76'), Young (Darmian 72'); R. Lukaku, L. Martinez (Sanchez 85'). Remplaçants: Radu, Padelli, Ranocchia, Kolarov, Sensi, Eriksen, Vecino, Perisic.

Juventus (4-4-2): Szczesny; Danilo, Bonucci, Chiellini, Frabotta (Bernardeschi 58'); Chiesa, Bentancur, Rabiot (McKennie 58'), Ramsey (Kulusevski 58'); Morata, Ronaldo. Remplaçants: Buffon, Pinsoglio, Garofani, Demiral, Di Pardo, Dragusin, Arthur, Fagioli, Ranocchia.

Arbitre: Daniele Doveri de Rome