Ligue 2 – Toulouse, Sochaux, Auxerre, Haag, Dunkerque… les Tops et les Flops de la 12e journée ! | OneFootball

Ligue 2 – Toulouse, Sochaux, Auxerre, Haag, Dunkerque… les Tops et les Flops de la 12e journée !

Logo : MaLigue2

MaLigue2

Vingt-trois buts marqués, des stades aux ambiances magnifiques, un arbitre blessé, des derbies, un score de tennis, une bagarre… Vraiment si vous n’aimez pas la Ligue 2 c’est à n’y rien comprendre ! Ce samedi 16 octobre nous a encore gâté avec beaucoup de choses à dire dans les Tops et les Flops des matchs de la 12e journée !

Le classement de la Ligue 2 ici

Les Tops

Toulouse et Sochaux font le trou

Il est beaucoup trop tôt pour savoir si on ne les reverra plus. Mais en tout cas, Toulouse et Sochaux ont fait le trou pour le moment aux deux premières places. Les Violets ont lancé un message clair, net et précis à la concurrence avec une démonstration de puissance contre Auxerre (6-0). Moins spectaculaire, le FCSM n’en reste pas moins très efficace avec un succès à Rodez (0-1). Surtout, Omar Daf voit que son groupe répond présent malgré les absences de cadres comme Lopy ou Weissbeck, et de leurs remplaçants Ndiaye ou Kaabouni ! En attendant le match d’Ajaccio lundi soir à Nîmes, TFC et FCSM comptent respectivement six et cinq points d’avance sur Le Havre, troisième.

Dunkerque, jamais deux sans trois

Dunkerque était en mode diesel en début de saison mais désormais la machine est lancée ! Troisième victoire de rang et une 17e place hors de la zone de relégation qui fait plaisir aux supporters de l’USLD. Les Maritimes ont brillé dans le derby du Nord à Valenciennes (1-3) avec un beau doublé de Kevin Rocheteau, qui souffrait d’une rupture des croisés du genou la saison dernière. A l’inverse, VAFC confirme ses mauvaises dispositions à la maison et replonge dans le ventre mou.

Record d’affluence à D’Ornano

16 729 spectateurs et un record d’affluence cette saison pour le SM Caen ! Le derby normand face au Havre AC a suscité un énorme engouement, avec un parcage du HAC plein également. L’occasion pour les deux kops de s’échanger quelques chambrages par banderoles interposées dans une rencontre emballante (2-2). Seule ombre au tableau, quelques jets de projectiles vers le gardien Fofana ont un peu gâché la fête et ont contraint l’arbitre à interrompre quelques minutes la rencontre….

Nancy, enfin !

La joie de tout le stade Marcel-Picot sur le deuxième but d’Andrew Jung à la 88e minute était à la hauteur de la délivrance pour Nancy ! Toute l’ASNL attendait enfin cette première victoire et elle est arrivée contre Guingamp (2-1) et à 10 contre 11 qui plus est ! Le discours de Benoît Pedretti porte ses fruits sur un groupe qui a enfin montré son vrai visage. De quoi prolonger l’intérim de l’ancien milieu de terrain ? La balle est dans le camp des dirigeants, même si l’amende de 12 500 euros par match pour le manque de diplôme du “coach Ben” pourrait être malheureusement un frein. Nancy revient à un point d’Amiens et trois du barragiste, Bastia.

Pau et Niort cartonnent

Ils ne font pas trop de bruit mais ils se placent aux portes du Top 5. Avec des victoires contre Paris pour Pau (1-0) et à QRM pour Niort (3-0), ces deux formations disposent de 18 points au classement et sont pour le moment sereins dans leur mission maintien. Félicitations aux staffs et aux joueurs pour ce joli début de saison !

Les Flops

Amiens à l’envers

Amiens avait su préserver un match nul héroïque à 9 contre 11 à Nancy (1-1). Cette fois, les Picards ont chuté à 11 contre 10 pendant toute une mi-temps à Dijon (1-0). Pour le moment, Philippe Hinschberger n’arrive pas à réveiller ce club endormi. La 19e place au classement sonne comme un réel avertissement. Amiens n’a plus de temps à perdre et va vite devoir trouver les solutions et les mots pour se sortir de là…

L’humiliation pour Auxerre

Pas besoin d’en rajouter, l’AJA a subi la 3e plus lourde défaite de son histoire chez les pros avec ce cinglant 6-0 à Toulouse… Un samedi à vite oublier.

Pas de but et une bagarre à Bastia-Grenoble

Non seulement Bastia et Grenoble n’ont offert aucun but lors de leur confrontation, mais en plus ils n’ont vraiment pas donné une belle image du football en fin de match avec plusieurs attroupement généraux sur le terrain puis près des bancs. On ne retiendra pas grand-chose de cette première sur le banc corse de Régis Brouard, qui aurait sans doute espéré mieux de ses joueurs sur le plan offensif.

Giovanni Haag, monsieur carton rouge

Sept matchs disputés et quatre cartons rouges : la statistique est effrayante pour Giovanni Haag. Le milieu de terrain de Nancy a encore été exclu contre Guingamp comme il l’avait été contre Pau, Valenciennes et Dunkerque auparavant cette saison. Ce running gag commence à poser questions envers un joueur qui va devoir vite apprendre à se maîtriser en étant dans le collimateur des arbitres…

Federico Pestellini/Panoramic/Imago

À propos de Publisher