Ligue 2 – Les enjeux du multiplex de la 22e journée | OneFootball

Ligue 2 – Les enjeux du multiplex de la 22e journée

Logo : MaLigue2

MaLigue2

De neuf, le nombre de rencontres de Ligue 2 prévues ce samedi est passé à cinq au fil des tests positifs au Covid-19. Et le chiffre pourrait encore décroître d’ici 14 heures. Néanmoins, les enjeux, eux, sont entiers. La place de leader est en jeu !

Toulouse à l’heure de la confirmation

Le Toulouse FC va-t-il enfin remporter deux rencontres consécutives en championnat ? Après, un large et logique succès contre Nancy (4-0) en milieu de semaine, les hommes de Philippe Montanier ont l’occasion d’enchaîner sur la pelouse d’un autre candidat au maintien : le Sporting Club de Bastia (14e). Grands favoris au titre, les Violets sont bousculés au classement depuis le mois de décembre. La place de leader a été reprise mercredi mais est encore menacée par Ajaccio qui affrontera Caen lundi soir et doit disputer un autre match en retard contre Auxerre.

Bastia a réveillé son attaque depuis quelques semaines, sous les ordres de Régis Brouard et grâce au duo Saadi-Santelli. Les turchini comptent deux points d’avance sur la zone rouge et chercheront à se relancer après un faux-pas à Nancy.

Sochaux en embuscade, les retrouvailles dunkerquoises

Si Toulouse venait à trébucher en Corse, Sochaux pourrait s’emparer de la place de leader. Les Lionceaux l’ont occupé quelques jours après leur folle remontée contre Caen (3-2) lors de la 21e journée et sont prêts à récidiver. Les Franc-Comtois évolueront à l’extérieur, chez un adversaire plongé dans l’incertitude la plus profonde : Dunkerque. 19e et avant-derniers, les Maritimes affichent la pire forme du championnat avec une série en cours de cinq défaites consécutives. En outre, les hommes de Romain Revelli n’ont plus disputé la moindre rencontre officielle depuis le 21 décembre, reports de matchs successifs obligeants. Mal en point et probablement en manque de rythme, l’USLD aura néanmoins un nouvel atout offensif, Adama Niane. Cantonné au banc de touche, et bien plus souvent à la tribune, avec Sochaux lors de la première partie de saison, l’attaquant malien aura l’occasion de donner quelques regrets à Omar Daf. Il est annoncé titulaire aux côté de Malik Tchokounté.

Dijon, objectif top 10

En mal de régularité, Dijon (11e) sort d’une très belle prestation à Rodez (2-0) qui succédait à une copie moins que passable à domicile contre Nîmes (1-2). Une semaine après des déclarations très fermes de Patrice Garande sur les objectifs du DFCO, les Bourguignons sont attendues au tournant contre Quevilly-Rouen. Le capitaine Daniel Congré vise la première moitié du classement pour ses partenaires. A ce titre, Quevilly-Rouen, 13e avec deux points de retard fait figure de concurrent direct. Pour QRM, il est temps de retrouver le fil de la saison. Après le départ subi du coach Bruno Irlès, remplacé par Fabien Mercadal, le club normand n’a disputé qu’un match de Ligue 2 en 2022, au gré de la cinquième vague de Covid-19 (défaite 0-3 à Bastia).

Amiens-Guingamp : encore faut-il jouer…

Huit joueurs de Guingamp était positif au Covid-19 vendredi. Trois de plus ce samedi matin et la rencontre sera annulée. Dans l’incertitude, Amiens se prépare pour tenter de se sortir de la place de barragiste (18e). Fin 2021, le club picard a démontré une puissance offensive digne d’une équipe de haut de tableau pour remonter au classement. Cependant, les hommes de Philippe Hinschberger sont tombés contre un mur mercredi contre Ajaccio (0-1) et la meilleure défense de Ligue 2. 12e Guingamp brille par son inconstance cette saison. Privé de Youssouf M’Changama, auteur d’un très beau parcours avec les Comores à la Coupe d’Afrique des Nations, et décimé par le Covid, Stéphane Dumont devra sans doute bricoler pour composer son onze, s’il doit se déplacer dans les Hauts-de-France.

Le Havre doit garder le contact

Lundi dernier, Le Havre a bien failli voir s’envoler ses ambitions de montée en Ligue 1. Menés 2-0 par le Paris FC, le HAC est revenu arracher un point (2-2) pour rester au contact du Top 5. Autour du Nouvel An, les hommes de Paul Le Guen, 6e, viennent d’affronter Ajaccio, Auxerre, Le Havre et le Paris FC. Alors que le calendrier des prochaines semaines s’annonce forcément un peu plus clément, les Normands ont une première occasion de passer la vitesse supérieure contre Rodez (9e) ce samedi.

Côté Ruthénois, il est temps de lancer son année 2022 après deux nettes défaites à Pau (0-4) puis contre Dijon (0-2). Laurent Peyrelade aura fort à faire pour redonner de la solidité à son équipe puisqu’il est privé de son capitaine habituel, Rémy Boissier et de deux éléments importants en défense (Pierre Bardy, Joris Chougrani, Johann Obiang)

À propos de Publisher