[Ligue 1] Racing Strasbourg – Olympique Lyonnais : les notes

Logo : UltimoDiez

UltimoDiez

Image de l'article : [Ligue 1] Racing Strasbourg – Olympique Lyonnais : les notes

Comme souvent, l’OL s’est fait peur. Mais cette fois, Lyon a tenu. Après trois passes décisives de Memphis Depay, Strasbourg était mené 3-0 sur sa pelouse, devant quelques milliers de supporters qui donnaient de la voix. Après un changement tactique avant la mi-temps, les Strasbourgeois se remettent dans le match, mais s’inclinent tout de même 3-2.

Les Strasbourgeois :

Kamara (3) : Une frappe en plein sur lui. Pourquoi s’embêter à la capter s’il peut plonger sur le côté pour aller ensuite chercher la balle au fond des filets ? Abandonné par sa défense ensuite.

Carole (2) : Kadewere et Memphis ont payé le péage et ont pu prendre en toute sécurité le boulevard qui était dans son dos. Sanctionné avec un remplacement avant la mi-temps, par Diallo (6), entré à la 35e pour changer un système strasbourgeois en péril. En même pas 10 minutes, il ouvre son compteur et relance Strasbourg. Coaching payant.

Kone (3) : Koné défenseur central, ça rappelle des souvenirs sombres aux Lyonnais. Son match d’aujourd’hui a peut-être adouci les rêves.

Mitrovic (4) : Défendre en avançant, c’est bien. Laisser 40 mètres dans son dos et se faire manger par tous les attaquants lyonnais, ça l’est moins. Du bien mieux dans les 30 dernières minutes.

Lala (5) : Kenny pas vraiment là, sauf sur sa ligne pour sauver son gardien.

Bellegarde (6) : Un abattage monstre tout le match. En voilà un qui porte bien son nom.

Simakan (7) : Trimballé entre les postes de sentinelle et de latéral droit. Pas facile quand on est défenseur central, mais il a relevé le défi avec brio.

Aholou (5) : Il a mis 45 minutes pour trouver la mire.

Thomasson (4) : Il a essayé de faire exclure Aouar. Cet homme n’aime pas le football, c’est la seule explication possible.

Lienard (6) : Si Strasbourg affrontait l’OL 38 fois par saison, Lienard serait un prétendant au ballon d’or.

Ajorque (5) : Livré à lui même face aux costauds défenseurs lyonnais, il n’a pas pu tirer son épingle du jeu en 1e mi-temps. La rentrée de Diallo lui a offert un soutien bénéfique.

Les Lyonnais :

Lopes (7) : On a retrouvé le grand Lopes. Pas vraiment aidé par sa défense.

Dubois (4) : La saison risque d’être longue pour les franco-lyonnais. Deux fois plus de Dubois, deux fois plus de souffrance.

Marcelo (5) : Le meilleur des quatre de derrière.

Denayer (4) : Il n’a toujours pas retrouvé son niveau d’avant mars. Fébrile sur trop de situations.

Cornet (3) : Très bon match sous ses nouvelles couleurs strasbourgeoises.

Paqueta (6) : Les twittos lyonnais se trompent rarement : un joueur qui a du flow n’échoue pas à l’OL. Bienvenue dans la Ligue des Talents.

Mendes (7) : Dans sa lignée du match contre l’OM. Précieux défensivement, permettant à ses deux relayeurs de jouer plus libérés. Kelly Mendes sait ce qu’elle doit faire désormais (voir sa story Instagram).

Aouar (5) : La transition Garcia-Deschamps est difficile (quoique). Une première mi-temps un peu décevante, bien que sa prise de balle amène le premier but.

Toko-Ekambi (6) : A prouvé qu’il pouvait marquer un but, même deux. Encourageant pour la suite.

Kadewere (6) : Très intéressant techniquement, disponible en remise ; en bref une palette assez complète. Il aura son mot à dire cette saison.

Memphis (8) : Triplé de passes décisives, Griezmann a du soucis à se faire. On retrouve le Memphis qu’on adore.

Crédit Photo : IconSport