[Ligue 1] Paris Saint-Germain – FC Metz : les notes

Logo : UltimoDiez

UltimoDiez

Image de l'article : [Ligue 1] Paris Saint-Germain – FC Metz : les notes

Deux matches, 90 minutes et zéro but pour le Paris Saint-Germain. Mais dans le football, il y a le temps additionnel. Les hommes de Thomas Tuchel ont à nouveau déçu en Ligue 1, mais s’en sortent à domicile face au FC Metz avec un but libérateur de Julian Dralxer (1-0). Sans Mbappé, Neymar ou encore Verratti, le PSG a largement dominé et a longtemps buté sur des Grenats qui, finalement, n’ont toujours pas marqué le moindre point en Ligue 1. Les notes des 22 acteurs :

Les notes du PSG

Navas (5) : A bien respecté la distanciation sociale avec les attaquants messins, il ne les a pas vus du match.

Dagba (5) : Le titi prouve qu’il a le niveau pour être une solide doublure sur son côté.

Marquinhos (5) : Le premier match de l’ère Capitaine Marqui se sera déroulé sans encombre.

Diallo (3) : Il reste encore quelques Parisiens en mode Classico. Un carton rouge à la 65e qui n’a pas aidé ses coéquipiers.

Bakker (4) : On l’a vu attaquant gauche dimanche, défenseur gauche aujourd’hui. On aimerait finalement ne plus le voir du tout.

Herrera (5) : N’est pas Marco Verratti qui veut.

Gueye (5) : Prestation correcte, il a essayé de créer du jeu tout en se procurant quelques occasions. Sur la bonne voie.

Draxler (6) : Et à la fin, c’est lui qui délivre Paris. S’il ne finit pas dans un club anglais de milieu de tableau pour 30 millions après ça…

Sarabia (4) : A joué trois matches de Ligue 1 sans avoir été aperçu sur la pelouse.

Icardi (5) : Les centres de Florenzi auraient trouvé preneur dimanche si l’Argentin avait été de la partie. En panne devant le but, tout comme le reste de l’attaque parisienne.

Di Maria (6) : Il a régalé ses coéquipiers sans toutefois parvenir à trouver la faille.

Les notes de Metz

Oukidja (7) : Dernier rempart et unique rampe de lancement de son équipe, le gardien algérien a sorti une performance de très très haut niveau. Même les crampons de John Boye ne l’ont pas freiné.

Centonze (6) : Qu’ils soient cent ou onze, il n’hésitera pas à prendre son couloir et aller titiller le côté gauche adverse.

Boye (7) : Très solide pour un jeune garçon.

Bronn (6) : L’un des personnages les plus stylés de Game of Thrones, c’était pas ce PSG qui allait lui faire peur.

Fofana (6) : Son transfert à Leicester, ça avance ? Parce qu’il est quand même assez important pour le FC Metz.

Delaine (6) : Juan Bernat est rentré, et pourtant il est resté le meilleur latéral gauche sur la pelouse.

Pajot (6) : C’était Pajoli, mais c’était quand même costaud.

Maïga (6) : L’un des meilleurs ratisseurs de la ligue des talents.

Boulaya (7) : Qu’est-ce qu’il est beau quand il est comme ça… Mais on espère que vous avez profité, on ne sait pas quand on reverra ce genre de performance.

Niane (4) : On attend de belles choses de sa part cette saison, mais ce soir il avait plusieurs fois l’ouverture du score au bout du pied…

Diallo (4) : A-t-il encore la tête à Metz ?

Crédit photo : Icon Sport