Ligue 1 : même lorsqu'il gagne, l'OL joue à se faire peur | OneFootball

Ligue 1 : même lorsqu'il gagne, l'OL joue à se faire peur | OneFootball

Icon: Olympique-et-Lyonnais

Olympique-et-Lyonnais

·24 février 2024

Ligue 1 : même lorsqu'il gagne, l'OL joue à se faire peur

Image de l'article :Ligue 1 : même lorsqu'il gagne, l'OL joue à se faire peur

L'OL n'a remporté qu'une seule rencontre de Ligue 1 par au moins deux buts d'écart cette saison. Même lorsqu'il prend l'avantage, il ne parvient pas à l'accentuer ensuite.

Le défaut revient forcément un peu plus sur la table maintenant que l'Olympique lyonnais regagne des matchs. Sur cet exercice 2023-2024, les coéquipiers d'Alexandre Lacazette ont remporté huit rencontres en Ligue 1. Ils ont ainsi battu des formations de haut de tableau comme Monaco, Rennes ou Nice, mais aussi des concurrents pour le maintien (Toulouse, Nantes, Metz, Montpellier).

Il existe un point commun entre tous ces succès, enfin presque tous. Hormis les 3 à 0 infligé aux Toulousains, l'OL a remporté toutes ses autres parties par seulement un but d'écart. En effet, les Rhodaniens se sont imposés à chaque fois 1 à 0 ou 2 à 1. Un score qui ramène autant de points qu'un 4 ou 5 à 0, mais qui ne permet pas de vivre sereinement les derniers instants des affiches. A l'image de la victoire chez les Messins vendredi, ces scénarios ne conviennent pas à Pierre Sage, comme il l'a déjà fait savoir.


Vidéos OneFootball


Amener plus de maîtrise résoudrait une partie du problème

Le coach de 44 ans réclamait de ses joueurs qu'ils "maîtrisent mieux les rencontres, c'est ce qui nous donnera des résultats de manière plus régulière en enfonçant plus le clou". Pour l'instant, Anthony Lopes et ses coéquipiers parviennent à se montrer suffisamment solide pour ne pas craquer, mais cela ne durera certainement pas indéfiniment. C'est notamment pour ça que le technicien jurassien réclame plus de contrôle.

Les supporteurs ne le contrediront pas, même s'ils apprécient avant tout de voir leur équipe gagner. Mais ils aimeraient probablement vivre des fins de match tranquille, sans la crainte de voir l'adversaire revenir.

À propos de Publisher