Ligue 1 : l’OL face à des soucis offensifs récurrents | OneFootball

Icon: Olympique-et-Lyonnais

Olympique-et-Lyonnais

·4 octobre 2022

Ligue 1 : l’OL face à des soucis offensifs récurrents

Image de l'article :Ligue 1 : l’OL face à des soucis offensifs récurrents

Face à Lens, l’OL n’a tiré que quatre fois au but pour aucun tir cadré. La défaillance offensive lyonnaise n’a rien d’anodin dans la spirale négative actuelle.

Il a crié, levé les bras, fait part de sa frustration. Dimanche, à défaut de se mettre en évidence face à Brice Samba, Alexandre Lacazette a montré certains signes d’agacement. Ce n’est pas la première fois depuis le début de la saison mais dans la défaite à Lens, la prestation inoffensive de l’OL semble avoir été la goutte de trop pour le capitaine. Face à l’engagement lensois, les Lyonnais se sont contentés de subir et résister le plus longtemps possible.

Avec la titularisation de Rayan Cherki en meneur, on était en droit d’attendre plus de liant entre les lignes mais force est de constater que le jeune Lyonnais a été pris dans la tenaille. Le rôle de Lucas Paquetà est toujours vacant et empêche l’OL de se montrer dangereux. L’unique éclaircie lensoise est venue d’une frappe contrée de Lacazette finissant sa course sur la barre de Samba.


Aucun tir cadré face à Lens, une première depuis 2019


Ce fut tout pour des Lyonnais qui n’ont même pas mis à contribution le gardien lensois pendant 90 minutes. Une première depuis septembre 2019 en Ligue 1 et même janvier 2012 si l’on ne s’en tient qu’aux matchs à l’extérieur selon Opta.

"La grosse problématique sur nos centres est qu’on a des fausses pattes. On les fait jouer sur le côté et ils reviennent toujours dans l’axe. Ils font toujours leurs crochets pour revenir, sauf qu’à un moment donné, on le sait, a pesté Nicolas Puydebois sur le plateau de Tant qu’il y aura des Gones. Tetê, à chaque fois qu’il a le ballon, il revient pour centrer. Toko Ekambi, il revient mais ce n’est même pas pour centrer, c’est pour frapper. Ils sont trop prévisibles."

Avec 16 buts inscrits depuis le début de la saison, les hommes de Peter Bosz peuvent remercier le carton face à Angers (5-0) qui rehausse ce bilan. Néanmoins, l'absence de buts contre le PSG et Lens, une première depuis 2019, montre que les soucis offensifs sont criants. Anthony Lopes, encore Lyonnais le plus influent avec Diomandé dimanche, est censé rapporter les trois points. Depuis deux matchs, il repousse plus l’échéance qu’autre chose et ce n’est pas normal.

À propos de Publisher