Ligue 1 - L'OGC Nice renverse le Stade de Reims et se qualifie pour la Ligue Europa Conference (analyse et notes) | OneFootball

Ligue 1 - L'OGC Nice renverse le Stade de Reims et se qualifie pour la Ligue Europa Conference (analyse et notes)

Logo : MadeInFOOT Reims

MadeInFOOT Reims

Très mal embarqué en début de rencontre, l'OGC Nice l'a finalement emporté (2-3) face au Stade de Reims grâce à un triplé d'Andy Delort. Grâce à celui-ci, le Gym remonte à la cinquième place et se qualifie pour la Ligue Europa Conference.

(FT)

LE FAIT DU MATCH

A un quart d'heure de la fin du match, Andy Delort obtient le penalty de l'espoir, quelques minutes plus tard il a déjà inscrit trois buts. Alors que le Stade de Reims faisait le dos rond depuis le retour des vestiaires, il a logiquement plié puis rompu face à l'avant-centre algérien sur son nuage. C'est ce coup de pied arrêté qui a fait basculer la rencontre alors que Nice se dirigeait droit vers une saison 2022-2023 avec un seul match par semaine.

LES BUTS

1-0 (9ème) : Après un mauvais contrôle d’Amine Gouiri, Hugo Ekitike récupère le ballon à vingt mètres des cages de Walter Benitez. Sans aucune pression, le jeune attaquant avance balle au pied avant de faire mouche d’une frappe puissante et bien placée hors de la surface. C’est le dixième but de la saison de Ligue 1 pour lui.

2-0 (17ème) : Au cours d’une action placée anodine Dion Lopy casse le milieu niçois mal structuré par une passe et trouve El Bilal Touré. Dos au but, ce dernier décale subtilement Kamory Doumbia en une touche. A l’instar du premier but, c’est une frappe hors de la surface qui surprend le portier de l’OGC Nice.

2-1 (75ème) : Au cours d'un joli enchaînement avec Amine Gouiri, Andy Delort est touché dans la surface par Yunis Abdelhamid et se fait justice lui-même sur penalty. Si Predrag Rajkovic touche le ballon, il ne peut rien faire face à la puissance de la frappe.

2-2 (77ème) : Lorsque Kephren Thuram est lancé personne ne peut l'arrêter ! De nombreux Rémois ont tenté mais le milieu de terrain du Gym a traversé la moitié de terrain adverse sans encombre pour servir Amine Gouiri. L'avant-centre sert son compère Andy Delort dans l'axe qui ne se fait pas prier pour égaliser d'une mine dont il a le secret.

2-3 (82ème) : Incroyable Andy Delort ! Il n'y avait que lui pour renverser le match de cette manière. Après une bonne percée et un centre parfait de Billal Brahimi, l'attaquant marque de la tête son troisième but qui envoie l'OGC Nice en Coupe d'Europe.

L’HOMME DU MATCH

Kamory Doumbia tenait le trophée dans ses mains jusqu'à un quart d'heure du terme de la rencontre puis Andy Delort a sorti le costume des grands soirs. Un triplé exceptionnel qui sort le Gym d'un sacré pétrin et qui l'envoie en Ligue Europa Conference. L'international algérien termine la saison avec son meilleur bilan statistique puisqu'il pointe désormais à 17 buts en Ligue 1, dont deux inscrits sous les couleurs montpelliéraines en début de saison.

LES CONSÉQUENCES

Le scénario de la soirée aura été complètement fou ! Mené de deux buts, l'OGC Nice l'a finalement emporté pour se qualifier en Ligue Europa Conference. Les hommes de Christophe Galtier ont même cru aller en Europa League devant le résultat du Stade Rennais. Quelques minutes seulement, puisque les hommes de Bruno Genesio ont finalement égalisé face au LOSC. Ce n'est peut-être pas la Coupe d'Europe que les Niçois espéraient avant la saison mais ils auraient évidemment signé au coup d'envoi.

Du côté du Stade de Reims, la deuxième période a été laborieuse en laissant beaucoup trop le ballon à son adversaire. Si les hommes d'Oscar Garcia ont réussi à tenir près de 30 minutes après la pause, la sentence n'a été que plus forte par la suite. Les Rémois n'ont ainsi pas profité de la défaite de Brest et terminent donc à une honorable douzième place de Ligue 1.

À propos de Publisher