Liga : "Une déloyauté impardonnable", Pellegrini dézingue Iago Aspas ! | OneFootball

Icon: OnzeMondial

OnzeMondial

·5 février 2023

Liga : "Une déloyauté impardonnable", Pellegrini dézingue Iago Aspas !

Image de l'article :Liga : "Une déloyauté impardonnable", Pellegrini dézingue Iago Aspas !

Après Villarreal, c'est au tour du Bétis de perdre des points dans la course au top 4. Une fin de match rocambolesque et au final, un carton rouge évitable pour le club Andalou...

Ce samedi avait eu lieu un match spectaculaire entre le Bétis Séville et le Celta Vigo. Un score final de 3-4 pour Vigo et surtout une fin de match complètement folle qui restera comme l’une des plus hostiles de la saison.

Des arrêts de jeu marqués surtout par l’exclusion de Luiz Felipe à la suite de ce qui semble être une simulation grotesque de Iago Aspas. Alors que ce dernier tente visiblement de gagner du temps en gardant le ballon en main tout en discutant avec l’arbitre, Luiz Felipe arrive derrière et tape violement dans le ballon. Aspas tombe par terre et se tient le visage comme s’il avait pris une gifle. Si le geste du défenseur sévillan s’apparente clairement à de la frustration, à aucun moment il ne semble heurter le visage de Aspas. Pourtant c’est bien lui qui sera exclu par l’arbitre.

Une décision qui ne plait pas du tout aux joueurs du Bétis. S’en est suivie une bagarre générale entre les joueurs des 2 équipes, bagarre qui a débouché sur plusieurs sanctions, dont un carton rouge à l’encontre de l’entraineur des gardiens du Celta Fernando Villa. En conférence de presse, le coach du Bétis Manuel Pellegrini a déploré le comportement de Iago Aspas

« Je pense que la déloyauté de Iago Aspas est impardonnable. Les joueurs doivent s'améliorer en LaLiga. Luiz Felipe frappe sa main, pas son visage. C'est une déloyauté, répudiable. Il devrait être puni comme celui qui a été expulsé. »

Les cadres de l’équipe sont également montés au créneau pour d éfendre leur coéquipier, à l’image de Joaquin et Juanmi, qui se sont plaints que le VAR ne soit pas intervenu :

"Au final, je pense que le VAR est un outil qui sert à cela. Ça ne le frappe pas au visage. Il essaie de prendre la balle. Ce sont des jeux qui devraient être revus parce qu'à la fin, nous n'avions plus qu'un seul homme. C'est clair. C'est un rouge direct et ça devrait être revu. Ils nous disent qu'ils sont pour ces cas, mais ensuite ils ne sont pas examinés" Juanmi« Le VAR est là pour ça. Qu'est-ce qu'il perd en allant à la révision. L'intention est d'enlever une balle. Iago s'est jeté dans la bataille. Il va faire son truc, mais c'est pour ça que le VAR est là. Elle doit être revue. » Joaquin.

Du côté de Vigo, on essaye de tempérer un peu plus les choses :

"Je n'ai pas très bien vu. C'était un jeu rapide. L'arbitre a décidé et nous devons respecter cela. Ce sont des choses qui restent sur le terrain".

Retrouvez l'actualité du monde du football en France et dans le monde sur notre site avec nos reporters au coeur des clubs.

À propos de Publisher