Liga NOS – FC Famalicão : La saison est enfin lancée ?

Logo : Trivela

Trivela

Image de l'article : https://image-service.onefootball.com/crop/face?h=810&image=https%3A%2F%2Ftrivela.fr%2Fwp-content%2Fuploads%2F2021%2F04%2FSans-titre-1.png&q=25&w=1080

Après des premiers mois de compétition plutôt compliqués, Famalicão semble parti sur de nouvelles bases depuis l’arrivée de son nouvel entraîneur Ivo Vieira, il y a tout juste un mois.

C’était surement l’une des équipes les plus décevantes cette saison en Liga NOS. Après un premier exercice remarquable depuis leur retour dans l’élite, Famalicão a réalisé un début de saison catastrophique, frisant la zone de relégation durant de nombreux mois. Perturbé notamment par les nombreux départs à l’intersaison : Pedro Gonçalves, Nehuen Perez, Toni Martinez ou encore Fabio Martins pour ne citer qu’eux, le club portugais s’est longtemps montré très loin des attentes placées en son ambitieux projet. Cependant, depuis trois matchs et l’arrivée d’Ivo Vieira sur son banc, tout semble aller beaucoup mieux pour Famalicão.

L’effet Ivo Vieira

7 points glanés sur 9 possibles, c’est le bilan extrêmement flatteur qu’affiche le natif de Machico depuis son arrivée à Vila Nova de Famalicão. Repassé à un système à 4 défenseurs, précédemment délaissé par Jorge Silas, Ivo Vieira est parvenu à insuffler un nouveau vent d’air frais à cette équipe, qui redevient peu à peu redoutée. Après avoir obtenu un nul dans les dernières minutes contre Braga (2-2), les joueurs de Famalicão n’ont fait qu’une bouchée de la lanterne rouge Maritimo (4-0) avant de créer la sensation en balayant l’équipe-surprise Paços de Ferreira à domicile ce week-end (2-0). “Famalicão a beaucoup de bons joueurs, mais il est fondamental d’en faire une bonne équipe”, a récemment déclaré l’entraîneur de 45 ans, qui, pour le moment, réalise des débuts rêvés.

Un mercato hivernal finalement bien géré ?

Et si l’arrivée d’Ivo Vieira est indissociable du récent succès de Famalicão, il semble également pertinent de mettre en avant l’apport des dernières recrues de l’équipe première. Sur les 8 joueurs venus renforcer l’équipe à la mi-saison, six ont débuté au moins l’une des trois parties disputées sous l’ère Ivo Vieira. Ivo Rodrigues s’est d’ailleurs distingué en inscrivant un doublé contre Maritimo, tandis que Heriberto Tavares a permis à sa nouvelle équipe d’égaliser en fin de match contre Braga. D’autres renforts hivernaux comme Pêpe, Manuel Ugarte, Diogo Figueiras ou encore Ruben Vinagre font désormais partie des joueurs cadres de l’effectif de Famalicão.

Outre ces renforts de poids, auxquelles pourraient prochainement s’ajouter Bozhidar Kraev et Alexandre Guedes qui n’ont pas encore eu l’occasion de convaincre leur nouvel entraîneur, certains joueurs déjà présents dans l’effectif avant l’arrivée d’Ivo Vieira semblent avoir gagné en confiance ces dernières semaines. C’est évidemment le cas de l’avant-centre brésilien Anderson Silva, auteur de 4 buts sur les 3 derniers matchs. Très peu utilisé par Jorge Silas, le joueur de 23 ans retrouve petit à petit le sourire, et porte désormais le secteur offensif de Famalicão, qui représentait la principale faiblesse du club sur la première partie de la saison. Le jeune espagnol Iván Jaime, arrivé cet été en provenance de Malaga, semble lui aussi renaître sous Ivo Vieira. Alors qu’il n’avait plus connu la moindre titularisation depuis pas moins de dix matchs, le joueur de 20 ans a également livré une prestation solide ponctuée par un but, contre Paços de Ferreira.

Gros test ce dimanche pour ce nouveau Famalicão

Alors, le succès de Famalicão n’est-il qu’un simple feu de paille lié à un changement d’entraîneur, ou à une réelle révolution instaurée par Ivo Vieira ? Ce dimanche, les joueurs du Fama’ auront l’occasion de nous donner quelques éléments de réponses, durant leur match qui les opposera au Sporting, actuel leader du championnat. Si le moindre point glané sur la pelouse de l’Estadio José Alvalade aiderait considérablement le club à s’éloigner encore un peu de la zone de relégation, nul doute qu’Ivo Vieira et ses hommes tenteront de poursuivre sur leur lancée et de demeurer les premiers à faire tomber l’ogre lisboète en championnat. Une quatrième bonne prestation de rang ce dimanche, face à un adversaire de taille, permettrait d’entrevoir une fin d’exercice relativement paisible pour cette équipe, malmenée durant de très long mois.

Crédit photo : FC Famalicão